Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : antonin artaud

Tags relatifs

Dernières notes

”L'homme qui entendait des voix”, et qui est, lui, une voix qui compte...

nous sommes tous identiques aux yeux gantés de soleil comme des pierres rêvant d’absolu                       Éric Dubois   Blocs, poème / L’homme qui entendait des voix, éds. Unicité, 2019 (Récit autobiographique, finement préfacé par Laurence Bouvet - poète et psychologue. Portrait de couverture par Jacques Cauda)...

Publié le 17/07/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Antonin Artaud, Gilles Deleuze, Anne Bouillon - Les métamorphoses de la philosophie.

  Dans lequel de ses cours Gilles Deleuze exhortait-il ses étudiants à se demander ce qui les faisait faire de la philosophie ? Quel est votre problème fondamental, interrogeait-t-il, et qui n’est rien d’autre qu’un cri primal ? Que signifie crier avec Platon, Kant, Hegel ? Et pire, ou mieux : penser, vraiment penser, n'est-ce pas souffrir ? D'où sans doute le fait que...

Publié le 26/01/2019 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Le terrible visage

        Antonin Artaud (1896-1948), Autoportrait (hôpital de Rodez, 11 mai 1946), à l'exposition "Balthus, Derain, Giacometti', au musée d'art moderne de la Ville de Paris, photographie : juillet 2017.          

Publié le 19/03/2018 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Le théâtre de la cruauté

        Antonin Artaud (1896-1948), Le Théâtre de la cruauté (mars 1946), à l'exposition "Balthus, Derain, Giacometti', au musée d'art moderne de la Ville de Paris, photographie : juillet 2017.          

Publié le 19/03/2018 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

Artaud

"La poésie qui n'est plus en nous et que nous ne parvenons pas à retrouver ressort tout à coup, par le mauvais côté des choses." Antonin Artaud  

Publié le 02/09/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Signes

          Antonin Artaud (1896-1948), Portrait de Jany de Ruy (juillet 1947), au Centre Pompidou, à Paris I, photographie : octobre 2016.        

Publié le 14/07/2017 dans Les Lettres... par Frédéric Tison | Lire la suite...

La Carte postale du jour ...

"Nul n'a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l'enfer." - Antonin Artaud, Van Gogh, le suicidé de la société Je me souviens de cette fille qui m'avait dit qu'une classe entière de son collège était fan de The Chameleons , excepté peut-être trois ou quatre élèves quand même ; j'avais alors pu juger à quel...

Publié le 30/10/2016 dans Manoeuvres... par la bouche plein de terre | Lire la suite...

”Avoué ou non...”

  “ Avoué ou non, conscient ou inconscient, l’état poétique, un état transcendant de la vie, est au fond ce que le public recherche à travers l’amour, le crime, les drogues, la guerre ou l’insurrection. ” Antonin Artaud    

Publié le 31/07/2016 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Philippe Baillet: Des portraits drapés de blanc

Archives 2011 Philippe Baillet: Des portraits drapés de blanc par Louis Montarnal Ex: http://www.actionfrancaise.net Rassemblant des articles publiés dans Le Choc du mois, La Nouvelle Revue d'histoire ou La Nef, Philippe Baillet brosse autant de portraits nourrissant l'étude de la radicalisation du conservatisme américain. Aperçu. C'est un ami alors directeur...

Publié le 27/12/2015 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Antonin Artaud, L'amour sans trève

L’amour sans trêve   Ce triangle d’eau qui a soif cette roue sans écriture Madame, et le signe de vos mâtures sur cette mer où je me noie   Les messages de vos cheveux le coup de fusil de vos lèvres cet orage qui m’enlève dans le sillage de vos yeux   Cette ombre enfin, sur le rivage où la vie fait trêve, et le vent, et l’horrible...

Publié le 02/08/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant