Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : annie le brun

Tags relatifs

Dernières notes

Eugen Gabritschevsky, dans le silence de l'été parisien

     Importante nouvelle d'exposition à Paris, mais curieusement, selon moi, assez discrètement surgie, la Maison Rouge du boulevard de la Bastille dans le XIIe arrondissement parisien propose du 8 juillet au 18 septembre une rétrospective en 250 œuvres de cet extraordinaire visionnaire, et peintre autarcique, rangé dans l'art brut, nommé Eugen Gabritschevsky....

Publié le 24/07/2016 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Sade, littéralement et dans tous les sens - III

    C - LA MACHINE DU DESIR 1 – Excès Sade donne du bonheur. Sade donne deux bonheurs. Celui d’avoir tout dit et celui d’avoir dit plus que tout. Nul mieux que lui n’a à la fois rendu compte de la réalité originaire et exprimé les transports de l’imagination. Obscène dans le sens et dans l’excès de sens, son œuvre a la vertu de poser les choses telles qu’elles sont...

Publié le 06/11/2014 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Sade, littéralement et dans tous les sens - II

      B – LA DESIDEOLOGISATION DU MONDE. 1 – Vitesse et survie. Sade va vite. Il se répète mais à toute allure. La vitesse mentale est le propre des pervers et des rêveurs. La sexualité imaginaire ne connaît aucun obstacle, ni moral ni plastique. La sexualité écrite, encore moins. Car c’est l’écriture qui permet tous les excès et tous les écarts. On étire...

Publié le 05/11/2014 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Sade, littéralement et dans tous les sens - I

Sade, attaquer le sol eil : Musée d'Orsay, 14 octobre 2014 - 15 janvier 2015         Vieille étude publiée une première fois en octobre 2006 dans feu La Presse littéraire puis en avril 2008 sur ce blog, et que je re-update ici dans une version revue et corrigée à l'occasion de l'expo "SADE, ATTAQUER LE SOLEIL",  que l'on peut voir en ce...

Publié le 04/11/2014 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Du trop de sport

    Contre le spectacle sportif omniprésent, contre cette ère du vide qui soumet le corps et l'esprit à l'impératif compétitif, contre l’abêtissement médiatique et intellectuel qui en découle, il faut lire Annie Le Brun et son remarquable essai Du trop de réalité  :   « Et pour qui voudrait se représenter de quelle façon est en train de se transformer un...

Publié le 20/06/2014 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Libraires chez Saint-Pierre

On a mûri avec eux, y compris votre petite âme errante qui vient de se découvrir 27 nouveaux cheveux blancs. Eux, c’est les libraires de la Halle Saint-Pierre qui depuis 27 ans à peine sont au charbon pour le facing culturel de cet espace à la fois très local et international. Avec l’art brut en tête de gondole. Même quand celui-ci n’était guère un produit d’appel. Maidenbaum...

Publié le 29/09/2013 dans animula vagula par animula vagula | Lire la suite...

Cinéma : l’immortalité à travers les âges

  Article initialement paru sur  RAGEMAG   Devenir immortel, traverser les siècles sans conscience du temps, naître à l’âge des premiers hommes et contempler la destruction de la Terre, noyée sous le feu de la géante rouge dans cinq milliards d’années, transcender sa condition et fusionner avec le divin, qui n’en a jamais...

Publié le 13/05/2013 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Le siècle où Satan est devenu sympa - L'ange du bizarre à Orsay

 Sur Causeur A Ariane Allemandi   Füssli, Hugo, Baudelaire, Milton, Blake, Böcklin, où comment artistes et écrivains sont devenus au XIX ème siècle les avocats du diable… et du progrès. Le musée d’Orsay à travers les âges.   Elle est d’abord très séduisante, cette expo consacrée à « L’ange du bizarre » que l’on peut voir en ce moment...

Publié le 27/04/2013 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Tirer sur l'art

     Il faut se presser si vous n'avez pas encore eu l'occasion de visiter le musée de la Chasse et de la Nature dans le IIIe ardt parisien, ses collections permanentes organisées en envoûtant cabinet de curiosités (licorne, plafonds tapissés de plumes et d'animaux empaillés, sa salle des trophées où surgissent des murs des dizaines et des dizaines de museaux d'animaux)...

Publié le 03/03/2013 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Sade, la chèvre et le p’tit n’enfant

    Diantre, tous les ans c’est le même dilemme. La date approche à grand pas et cette sensation de tiraillement qui me reprend. Argh… que faire ? Me voila bien embêté, chers lecteurs, car, voyez-vous, d’ici quelques jours ce sera mon anniversaire. Et à chaque époque je ne sais que choisir : cette année, vais-je m’offrir Luca, un petit garçonnet tout rose, pour...

Publié le 29/05/2011 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant