Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : alfonso cuaron

Tags relatifs

Dernières notes

Festival de Cannes 2017 : Clint Eastwood donne sa leçon de cinéma

Deux petits clichés en attendant mon récit de la passionnante leçon de cinéma de Clint Eastwood à laquelle j'ai eu le plaisir d'assister hier...et en attendant de vous parler de mon coup de cœur cinématographique du jour "Le jour d'après" de Hong Sangsoo mais aussi de l'hommage à André Téchiné. En bonus, ci-dessous, quelques critiques de films de Clint Eastwood. Critique de J.EDGAR de...

Publié le 22/05/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de GRAVITY d'Alfonso Cuarón à 20H45 sur Ciné + Emotion

  Voilà un film qui a fait parler de lui bien avant sa présentation en ouverture de la 70 ème Mostra de Venise et le Festival de Toronto dans le cadre desquels il a été projeté, bien avant sa sortie, le terme de chef d’œuvre ayant même été employé par les plus dithyrambiques des critiques. Son réalisateur (« Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban » mais aussi...

Publié le 28/01/2016 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de L'ETRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON de David Fincher à 20H45 sur Ciné + Emotion

L’existence de Benjamin Button (Brad Pitt) débute à la Nouvelle Orléans à l’âge auquel elle s’achève pour certains : à 80 ans. Il nait avec le corps d’un vieillard rabougri et il rajeunit progressivement sans que rien ne puisse arrêter l’impitoyable course du temps. Sa mère meurt en lui donnant la vie. Son père (Jason Flemyng), effrayé par cet être étrange, le dépose sur les...

Publié le 20/12/2015 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de GRAVITY d’Alfonso Cuarón à 20H45 sur Ciné + Premier

   Voilà en effet un film qui a fait parler de lui bien avant sa présentation en ouverture de la 70 ème Mostra de Venise et le Festival de Toronto dans le cadre desquels il a été projeté, bien avant sa sortie le 23 octobre prochain, le terme de chef d’œuvre ayant même été employé par les plus dithyrambiques des critiques. Son réalisateur (« Harry Potter et...

Publié le 20/12/2015 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Gravity : la grâce de l'apesanteur

  Article initialement paru sur  RAGEMAG   L’angoisse du vide a happé nombre de spectateurs déplorant avec rage que  Gravity , le dernier film d’Alfonso Cuaron, ne sorte pas en IMAX à cause d’une embrouille avec Jean-Pierre Jeunet. Priver un tel spectacle des meilleures conditions de visionnage semble être un affront à l’impressionnant déluge visuel du film…...

Publié le 12/12/2013 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Bloc-note express N°115

Le bloc-note du lundi, un vendredi ... N'importe quoi, portnawak ! Pas eu le temps cette semaine... "On a toujours le temps" me diront les uns. "Tu vois bien que le blogging c'est chronophage", me diront les autres que j'essaie d'initier à la chose bloguesque... On trouve le temps... On finit par trouver le petit créneau, un moment où le temps s'arrête. Où le cerveau est disponible... Entre...

Publié le 15/01/2010 dans DUBUC'S BLOG par dubuc | Lire la suite...

Children of men

A quoi cela sert-il exactement de mettre sur les affiches françaises du film : "Les fils de l'homme - Children of men" ? Un de ces 2 titres ne suffit-il pas ? L'expression les fils de l'homme n'ayant pas la même portée et la même nuance sémantique que children of men , les 2 ont été gardées. L'expression anglaise aurait suffi... Novembre 2027. Le chaos règne partout sur terre. Paris, New...

Publié le 20/10/2006 dans eklektik par centrifuge | Lire la suite...

Page : 1