Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : alain gerber

Tags relatifs

Dernières notes

En attendant

Alain Gerber, La Hache , Ramsay, 2019 Dans une contrée anonyme et perdue dont on devine pourtant qu’elle appartient à l’ex-Yougoslavie, à une époque indéfinie dont on se doute pourtant qu’elle se situe, il n’y a pas si longtemps, à l’issue d’une guerre odieuse au cours de laquelle les nationalismes meurtriers s’en sont donné à cœur joie, un jeune sous-lieutenant français, flanqué d’un...

Publié il y a 11 jours dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Exil et rêves à Belfort

Alain Gerber, Souvenirs d’une invisible , Éditions Marivole, 2018 Au commencement il y a Samuel Breldzerovsky, sergent dans l’armée impériale russe, obligé, parce que d’origine juive, de quitter son métier, puis son pays. Après diverses tribulations à travers l’Europe, il parvient avec sa femme Helena à Belfort, « ville de garnison au passé mouvementé », pour laquelle il...

Publié le 09/12/2018 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Amateurs et musiciens

Alain Gerber, Bu, Bud, Bird, Mingus, Martial et autres fauteurs de trouble , Alter Ego Éditions, 2014   Il ne sera pas fait ici l’éloge d’Alain Gerber ni de son inimitable style. Ce serait superflu. On se contentera de signaler aussi bien aux amateurs qu’aux musiciens (attention, distinguons bien les deux catégories : « le musicien est un homme qui écoute la...

Publié le 10/08/2015 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Honneur aux méconnus

Alain Gerber, Petit Dictionnaire Incomplet des Incompris , Alter Ego Éditions, 2012 « Ils ont fait l’Histoire, mais l’Histoire ne leur a pas fait de cadeaux. Car l’Histoire est ingrate, quelquefois : des hommes l’écrivent, mais elle rechigne pourtant à inscrire leurs noms sur ses monuments. Le musicien sous-estimé n’est pas une denrée rare dans le jazz. Il est encore...

Publié le 07/02/2013 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Un samedi à Belfort

Alain Gerber, Le Central , Fayard, 2012 Le Central est un café fréquenté par toutes sortes de clients, qui sont ici pour toutes sortes de raisons (ou pour aucune), composant une galerie de portraits représentative non seulement des Belfortains du début des années 1960, mais encore de la société française, voire humaine, tout bonnement. Du petit matin au soir tardif, sous la...

Publié le 09/07/2012 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Comment naît la musique

Alain Gerber Blues, Fayard, 2009, Le livre de poche, 2011 « Une musique immense, qui n’avait en aucun musicien ni commencement ni fin. Une musique à peau sombre, née avec la peau craquelée des vieux cuirs. Par hasard, j’appris un matin, à Clarksdale (Mississippi), dans le comté de Coahoma, qu’elle portait un nom : ces morceaux que nous chantions sans...

Publié le 08/12/2011 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Les parenthèses de l’existence

Alain Gerber, Longueur du temps , Alter ego éditions, 2011 Alain Gerber et la musique, c’est tout un roman ; une somme de romans. Et malgré les apparences, Longueur du temps ne déroge pas : comme dans les livres précédents, il y a la matière biographique, la narration menée sur fond d’images fortes, l’invention verbale, les thématiques musicales (avec les silhouettes...

Publié le 05/06/2011 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Sur les traces d’Emmet Ray

Alain Gerber, Je te verrai dans mes rêves , Fayard, 2011   On se souvient du film de Woody Allen Accords et désaccords , dans lequel Sean Penn incarne un jazzman hors du commun, le génial guitariste Emmet Ray, que personne ne peut se targuer d’avoir vu, entendu, rencontré, puisque la réalité ne daigne pas le faire apparaître sous ses propres traits. Pourtant,...

Publié le 14/04/2011 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

« Comment effacer la vitre »

Alain Gerber, Frankie, Le sultan des pâmoisons , Fayard, 2008   On connaît l’érudition musicale d’ Alain Gerber . On connaît les grands romans qu’il a consacrés au jazz et à certains de ses héros (Louis Armstrong, Chet Baker, Charlie Parker, Billie Holiday, Paul Desmond, Miles Davis…). Erudition et récit romanesque font encore bon ménage dans Frankie , dont l’auteur...

Publié le 04/08/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Énigmes et variations

Michel Arcens, Instants de jazz , Alter ego éditions, 2010 Ce livre dit tant, et il y aurait tant à dire sur ce livre… Pourtant, que dire sur le sujet ? « Il n’y a rien à ajouter à la musique. Il n’y a rien à commenter », avoue l’auteur dans son avant-propos. C’est pourquoi Instants de jazz n’est ni un manuel, ni une histoire, ni une succession de biographies, ni...

Publié le 01/07/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant