Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : épistolaire

Tags relatifs

Dernières notes

Le Bâtard de Kosigan, T.1 L'ombre du pouvoir - Fabien Cerutti

Jeux de dupes Cité comtale de Troyes, 1339, la comtesse Catherine de Champagne, princesse elfique de la maison d'Aëlenwil, a organisé en guise de clôture de la foire annuelle, un tournoi dont la récompense 2000 livres parisis a attiré des chevaliers de tout l'Occident. Parmi eux, Pierre Cordwain de Kosigan, dit Le Bâtard, parce que rejeton illégitime d'une famille aristocratique...

Publié le 19/06/2017 dans Quel bookan! par ITENARASA | Lire la suite...

Des inspecteurs des finances, des variations Goldberg et d’une certaine Céline...

Ma très chère, Qu’il aille au diable ce temps que je n’ai pas ! Je vais me faire voleuse ce début d’après-midi, dérober un bout de ces heures qui défilent et lancer, à ma façon, un pied de nez à cette réalité qui, depuis avant-hier, n’a de cesse de m’empêcher d’écrire. Ici, ma chère, je suis contrainte au verbe utile. Aux ordres de ceux qui me prient de virer la littérature en...

Publié le 26/03/2017 dans En quelques... par Laure Arcelin | Lire la suite...

Belle marquise, d’amour… Variations, dégringolades et vertiges

Ma très chère amie, Je te remercie de ces nouvelles que tu me donnes et m’en vais dérober un peu de ce temps qui ne cesse de fuir pour te répondre. Tu me dis courir de réunions en réunions, je suis hélas au même régime. Vraie maladie que celle que l’on nomme parfois « réunionite », asymptomatique dans le secteur privé, aiguë ici. A telle enseigne que je me demande...

Publié le 07/01/2017 dans En quelques... par Laure Arcelin | Lire la suite...

De la dignité de l'esprit

Ma chère amie, Je prie Dieu que vous ne m’en vouliez pas d’être ainsi restée si longtemps dans le silence, mais je sais combien votre cœur est grand ouvert au pardon, aussi ai-je espoir que ces quelques mots adoucissent les tristes pensées que vous nourrissez à mon encontre et, à défaut, votre estomac, lui, se réjouira peut-être de ces quelques pâtes de fruit que je vous fais porter....

Publié le 10/12/2016 dans En quelques... par Laure Arcelin | Lire la suite...

14-14 (version dyslexie), P.Beorn & S.Edgar

Un échange épistolaire qui défie le temps et la guerre, une "version dys" pour le rendre accessible à tous ! "Adrien et Hadrien ont treize ans et habitent tous les deux en Picardie. Ils ont les mêmes préoccupations : l’école, la famille, les filles… Une seule chose les sépare : Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914. Grâce à une boîte aux lettres mystérieuse, les deux adolescents...

Publié le 16/05/2016 dans Petites... par Faelys | Lire la suite...

Des lettres pour comprendre

Antoine Choplin, Hubert Mingarelli, L’incendie , La fosse aux ours, 2015   Après la guerre qui a ensanglanté l’ex-Yougoslavie, l’un est resté à Belgrade, l’autre s’est exilé en Argentine. Celui-ci est revenu quelque temps dans son pays pour enterrer son père, et ils se sont revus à cette occasion, ont évoqué des souvenirs, dont celui de Branimir, le troisième compagnon qui,...

Publié le 14/01/2016 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Et je danse, aussi, J-C. Mourlevat et A-L. Bondoux

Coup de cœur pour une joute littéraire au parfum de bonheur !   Croisée l'hiver dernier dans les allées du salon du livre, Anne-laure Bondoux me parlait alors d'un livre qu'elle écrivait avec JC Mourlevat; ses yeux pétillaient, son sourire témoignait d'un irrésistible plaisir de créer cette histoire. Quelle promesse, quelle attente! Un livre à deux voix par deux écrivains de...

Publié le 28/08/2015 dans Petites... par Faelys | Lire la suite...

azoz2 : Amour

Vu chez ~zoz :  Amour L'instant unique où l'on ne sait plus si c'est la chair ou l'âme qui palpite. - Jean Anouilh ~Comme l'oiseau entre le ciel et la fleur, le temps qui cesse d'exister, le cœur qui hésite entre la vie et la mort.. - Godard Ferland Réponse.. ~Amour ! Amour ! Amour... Ta rive rime avec - toujours ! ce venin qu'on envie, que l'on cherche, trouve, qu'on...

Publié le 16/07/2015 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

NOURRITURE ÉPISTOLAIRE

  NOURRITURE ÉPISTOLAIRE Quel bonheur que ces quelques lignes manuscrites De ta main, porteuses de mots qui en disent tant. Indispensable nourriture épistolaire qui décrète de ne pas oublier, Et qu'il m'est impossible d'appréhender par le fil flou du bancal, Tant elle porte en elle les principes actifs d'une vision forte du monde. Tes mots à toi, dans...

Publié le 11/05/2015 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

La Persuasion et la Rhétorique de Carlo Michelstaedter

Photographie (détail) de Juan Asensio. Études sur le langage vicié. «Peut-être est-ce cela, le péché originel, être incapable d’aimer et d’être heureux, de vivre à fond le temps, l’instant, sans avoir la rage de le brûler, de le faire finir tout de suite. Inaptitude à la persuasion, disait Michelstaedter.» Claudio Magris, Colline , in Microcosmes [ Microcosmi...

Publié le 24/04/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant