Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : épictète

Tags relatifs

Dernières notes

Ils ont dit, au sujet du désir

"Cet homme donc, comme tous ceux qui désirent, désire ce qui n'est pas actuel ni présent ; ce qu'on n'a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l'amour." [Platon] "Aussi longtemps que nous aurons notre corps et que notre âme sera pétrie avec cette chose mauvaise, jamais nous ne posséderons en suffisance l'objet de notre désir. " [Platon] "Ceux qui...

Publié le 17/01/2019 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Épictète : Ceux qui sont esclaves de leurs désirs

Souviens-toi donc de ceci : si tu crois soumis à ta volonté ce qui est, par nature, esclave d’autrui, si tu crois que dépende de toi ce qui dépend d’un autre, tu te sentiras entravé, tu gémiras, tu auras l’âme inquiète, tu t’en prendras aux dieux et aux hommes. Mais si tu penses que seul dépend de toi ce qui dépend de doit, que dépend d’autrui ce qui réellement dépend d’autrui, tu ne te...

Publié le 26/12/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Arendt : Isolement et désolation

Ce que nous appelons isolement dans la sphère politique, se nomme désolation dans la sphère des relations humaines. Isolement et désolation font deux. Je peux être isolée — c'est-à-dire dans une situation où je ne peux agir parce qu'il n'est personne pour agir avec moi — sans être «désolée» : et je peux être désolée, — c'est-à-dire dans une situation où, en tant que personne je me sens à...

Publié le 13/11/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Épictète : Ce qui dépend de nous et ce qui n'en dépend pas

"Parmi les choses, les unes dépendent de nous, les autres n’en dépendent pas. Celles qui dépendent de nous, ce sont l’opinion, la tendance, le désir, l’aversion: en un mot tout ce qui est notre oeuvre. Celles qui ne dépendent pas de nous, ce sont le corps, les biens, la réputation, les dignités: en un mot tout ce qui n’est pas notre oeuvre. Les choses qui dépendent de nous sont par nature...

Publié le 16/06/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Compte-rendu du débat : ”Qu'est-ce qu'être normal?”

Le café philosophique de Montargis se réunissait le 18 mai 2018 pour une séance qui portait sur cette question : " Qu’est-ce qu’être normal ?" La première question est de savoir de quelle norme il s’agit, en sachant qu’on interroge la normalité dans le sens de l’être. Il est dit que la norme est ce qui est d’équerre. C’est applicable à un ensemble de personnes, d’une majorité....

Publié le 01/06/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Épictète : Philosophie et norme

"Voici le point de départ de la philosophie : la conscience du conflit qui met aux prises les hommes entre eux, la recherche de l'origine de ce conflit, la condamnation de la simple opinion et la défiance à son égard, une sorte de critique de l'opinion pour déterminer si on a raison de la tenir, l'invention d'une norme, de même que nous avons inventé la balance pour la détermination du...

Publié le 01/05/2018 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Stoic Spiritual Hygiene with Regard to Normies

Stoic Spiritual Hygiene with Regard to Normies By Guillaume Durocher Ex: http://www.counter-currents.com Ancient philosophy, as Pierre Hadot has argued, was not merely a set of ideas but meant to include something far more practical: the leading of a good life in the pursuit of truth. In the case of Stoicism, as with Cynicism, the notion of leading a...

Publié le 17/01/2018 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Épictète : Qui est libre, qui est esclave ?

"L’esclave souhaite aussitôt d’être affranchi et libre. Pourquoi ? Croyez-vous que c’est par désir de donner de l’argent aux fermiers de l’impôt du vingtième ? Non, mais parce qu’il s’imagine mener une vie contrainte et malheureuse tant qu’il n’aura pas obtenu la liberté. “Si je suis affranchi, dit-il, c’est la vie facile, je ne m’inquiète de personne, je suis l’égal de tous, je parle...

Publié le 30/10/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Épictète : Liberté et esclavage

"L’homme qui n’est sujet à aucune entrave est libre, lui qui a toutes choses sous la main, à son gré. Mais celui que l’on peut entraver ou contraindre, à qui l’on peut faire obstacle, celui que l’on peut malgré lui jeter dans quelque difficulté, celui-là est esclave. Et quel est l’homme qui est affranchi de toute entrave ? Celui qui ne désire rien de ce qui lui est étranger. Et quelles...

Publié le 30/10/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Guillaume Martin : ”Mon directeur sportif est un philosophe grec”

Dans sa chronique pour « Le Monde », le coureur, qui dispute le Tour de France, fait sienne la devise d’Epitecte : "Supporte et abstiens-toi." Déjà plus de deux semaines de course. J’avoue me sentir de plus en plus héros stoïcien au fil des jours. « Supporte et abstiens-toi », telle est actuellement ma devise, que je reprends au philosophe antique Epictète. Ce dernier est pour moi...

Publié le 20/07/2017 dans Café... par Café philosophique de Montargis | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant