Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : jean-louis fournier

#JeNeSuisPasSeulAetreSeul #NetGalleyFrance

"J'ai besoin des autres, tout simplement pour qu'il me rendent heureux. Et qu'ils me donnent l’adresse d'un bon restaurant." Octogénaire, veuf, sans nouvelles de sa fille depuis trois ans, Jean-Louis Fournier est seul. Aussi seul que soixante-dix ans auparavant quand il s'était perdu dans un grand-magasin et réclamait sa maman. Il a besoin des autres, mais simultanément il apprécie...

Publié il y a 16 jours dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Dictionnaire amoureux du Nord

"Finalement, les gens du Nord, il sont comme les autres. Mais en mieux..." Comment ne pas se sentir flatté, dans un premier temps, par cette citations de Jean-Louis Fournier, extraite de l'article "Gens"? Moi qui adore tout à la fois les dictionnaires, l'auteur de Où on va papa ? et ma région , je croyais dévorer à belle dents ce magnifique pavé d'un peu plus de 500 pages. Comme le...

Publié le 10/12/2018 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Mon autopsie

"J'ai toujours eu peur de l'attendrissement. La sensibilité me semblait une faiblesse qu'il fallait cacher. J'ai essayé d'être dur. Je crains d'avoir réussi." C'est à une double autopsie que nous convie Jean-Louis Fournier: celle de son corps (dont il a fait don à la science), qu'il imagine réalisée par une très jolie étudiante ( charmeur jusqu'au bout des os, Jean-Louis), celle...

Publié le 02/09/2017 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Ma mère du Nord...en poche

"Ma mère se méfiait de sa sensibilité, comme ceux qui en ont trop. Elle la gardait à l'intérieur." "Dans [ses] livres, [il a ]donné des nouvelles de [sa] famille." et termine par sa mère car "C'est toujours chez leur mère que se réfugient les gangsters après leur dernier coup." Jouant sur l'homophonie entre mère et mer, Jean-Louis Fournier file la métaphore de météorologie marine,...

Publié le 07/01/2017 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

ça m'agace...en poche

"Jean-Louis, tu n'es jamais content et tu te plains toujours." Bonne-maman d'Arras   Il n'a pas changé , jean-Louis Fournier, et il le reconnaît lui-même: Tout [l]'agace ! En vrac: la mite qui a boulotté son pull préféré, les messages des campagnes de dépistage, le principe de précaution appliqué à tout , les chiens qu'on abandonne, la thalassothérapie où "L'ambiance est...

Publié le 01/09/2016 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Ma mère du Nord

"Ma mère se méfiait de sa sensibilité, comme ceux qui en ont trop. Elle la gardait à l'intérieur." "Dans [ses] livres, [il a ]donné des nouvelles de [sa] famille." et termine par sa mère car "C'est toujours chez leur mère que se réfugient les gangsters après leur dernier coup." Jouant sur l'homophonie entre mère et mer, J ean-Louis Fournier file la métaphore de météorologie...

Publié le 12/10/2015 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Trop...en poche

"Nous sommes les enfants gâtés et gavés qui à Noël n'ouvrent plus leurs cadeaux." Un titre court, efficace, en opposition avec l'avalanche de produits qui s'alignent sur les rayons de nos supermarchés, la multiplicité d'écrans que nous consultons, le flot continu d'informations auquel nous sommes soumis chaque jour. Sans oublier "Partout un fond musical, comme on dit un fond de sauce....

Publié le 08/10/2015 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Trop

"Nous sommes les enfants gâtés et gavés qui à Noël n'ouvrent plus leurs cadeaux." Un titre court, efficace, en opposition avec l'avalanche de produits qui s'alignent sur les rayons de nos supermarchés, la multiplicité d'écrans que nous consultons, le flot continu d'informations auquel nous sommes soumis chaque jour. Sans oublier "Partout un fond musical, comme on dit un fond de sauce....

Publié le 01/07/2014 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Veuf...en poche

"Tu as été ma plus belle qualité, j'espère ne pas avoir été ton plus gros défaut." Jean-Louis Fournier et moi c'est une longue histoire d'amour, teintée d'humour et de mélancolie. Je l'avais trouvé un peu acrimonieux dans son dernier opus mais on ne se refait pas , j'ai craqué quand j'ai vu Veuf en librairie. Et j'ai bien fait. Car le récit de la vie après le décès de sa femme Sylvie est...

Publié le 01/02/2013 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

ça m'agace !

"Jean-Louis, tu n'es jamais content et tu te plains toujours." Bonne-maman d'Arras Il n'a pas changé , jean-Louis Fournier, et il le reconnaît lui-même: Tout [l]'agace ! En vrac: la mite qui a boulotté son pull préféré, les messages des campagnes de dépistage, le principe de précaution appliqué à tout , les chiens qu'on abandonne, la thalassothérapie où "L'ambiance est calme, à...

Publié le 19/10/2012 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant