Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : gilles deleuze

Antonin Artaud, Gilles Deleuze, Anne Bouillon - Les métamorphoses de la philosophie.

  Dans lequel de ses cours Gilles Deleuze exhortait-il ses étudiants à se demander ce qui les faisait faire de la philosophie ? Quel est votre problème fondamental, interrogeait-t-il, et qui n’est rien d’autre qu’un cri primal ? Que signifie crier avec Platon, Kant, Hegel ? Et pire, ou mieux : penser, vraiment penser, n'est-ce pas souffrir ? D'où sans doute le fait que...

Publié il y a 20 jours dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Les damnés font de la place.

15.00 Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE...

Publié le 12/04/2014 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Catholicité du cinéma selon Gilles Deleuze (+ Dumont)

Normal 0 21   1 - VOIX DE DELEUZE : REDONNER CROYANCE AU MONDE http://www2.univ-paris8.fr/deleuze/article.php3?id_article=367  "(...) Dans quelle situation sommes-nous aujourd’hui ? Je voudrais terminer là-dessus pour que vous y pensiez. Là, il y a quelque chose qui fait que... je crois que ça n’a plus aucune importance d’un certain point...

Publié le 27/10/2011 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

L'enfant qui criait au loup III

  III – Mystique   1 - Un père est battu   A l’instar de femme maso, la garce est une erreur de casting de la scène SM. Quelle que soit la cruauté avec laquelle la femme supérieure traite les hommes, il faut à un certain moment que cette cruauté soit la cruauté de l’amour et de la maternité. Il faut que la femme cruelle aime l’homme qu’elle...

Publié le 03/12/2009 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

L'enfant qui criait au loup II

II – Esthétique 1 - Un rêve d'Oblomov Contrairement à Sade, Sacher-Masoch ne fut jamais un auteur maudit. Célébré en Europe, honoré en France, gratifié par Le Figaro et La revue des deux mondes , il semble que personne n’ait voulu voir la dimension scandaleuse et subversive de ses romans et nouvelles – sauf Krafft-Ebing mais pour des...

Publié le 28/11/2009 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

L’enfant qui criait au loup I

Normal 0 21     L’enfant qui criait au loup (Un voyage au pays de Sacher-Masoch) I - Historique 1 - Petite biographie connotée 2 - Littérature et maladie 3 - Le moment sadien 4 - Le moment Lambercier II - Esthétique 1- Un rêve d'Oblomov 2 - Scènes slaves et Saturnales 3 -...

Publié le 24/11/2009 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

De l’étrangeté cristalline, catholique et mondaine de l’art cinématographique

Pressé par Les cahiers de la philosophie , La presse littéraire et Le magazine des livres, me voilà depuis un mois obligé de faire vivre ce blog avec les anciens papiers d'Armand Chasle, et du coup de me replonger à propos de ce papier-ci dans une vieille polémique avec le Transhumain - l'époque où il s'énervait pour un rien et où il m'arrivait d'être un peu désagréable - mais...

Publié le 11/12/2007 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

ROBERT BRESSON : Les sensations de la grâce.

Tout le monde se souvient de cette fabuleuse réplique de Samuel Fuller définissant son art dans Pierrot le fou de Godard : « Un film, c’est comme un champ de bataille. C’est l’amour, la haine, l’action, la violence et la mort. En un mot, c’est l’émotion. » . Ce ne sont guère ces mots, soyons honnêtes, qui viennent spontanément à l’esprit lorsqu’on évoque le cinématographe...

Publié le 05/09/2005 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Page : 1