Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : béla tarr

Si le soleil ne revenait pas de Charles Ferdinand Ramuz

Photographie (détail) de Juan Asensio. Dans sa simplicité bouleversante, qui n'a pas grand-chose à voir avec l'apprêt de ce qu'on a pu appeler la littérature rustique (1), Si le soleil ne revenait pas (2) de Charles Ferdinand Ramuz rappelle le dernier film, à ce jour hélas, de Béla Tarr, Le cheval de Turin . Mais c'est un pessimisme radical qui sépare le roman du film car,...

Publié il y a 26 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La venue d'Isaïe de László Krasznahorkai

Photographie (détail) de Juan Asensio. László Krasznahorkai dans la Zone . Béla Tarr dans la Zone . L'effondrement de la Zone . À propos de László Krasznahorkai, La venue d'Isaïe ( Éditions Cambourakis , 2013). LRSP (livre reçu en service de presse). La venue d'Isaïe de László Krasznahorkai est l'un de ces grands textes dont la fécondité ne se...

Publié le 03/11/2013 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Top 10 Films 2012

  1. Le Cheval de Turin de Béla Tarr & Ágnes Hranitzky Symphonie minimaliste et répétitive absolument unique. Six jours d'apocalypse lente. Six jours pour que le souffle et la lumière désertent la création. Une plaine décharnée balayée par le vent, une ferme en ruine, un arbre mort. La nuit s’abat lentement sur le vieux paysan taiseux ( Jànos Derzsi) et sa...

Publié le 07/01/2013 dans Fin de partie par Thomas Becker | Lire la suite...

Au-delà de l'effondrement, 37 : Le cheval de Turin de Béla Tarr

Photographie de Juan Asensio, toutes premières minutes du film de Béla Tarr. Béla Tarr et László Krasznahorkai dans la Zone . Tous les effondrements . Maudit soit Andreas Werckmeister ! . Il y a donc quelque chose, il y a donc eu quelque chose pour expliquer la ruine qui gagne imperceptiblement mais sûrement le monde tout entier, ici réduit à l'horizon d'une...

Publié le 03/12/2011 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’homme de Londres de Béla Tarr et Agnès Hranitzky

      « Traduire le vent invisible par l’eau qu’il sculpte en passant. » Robert Bresson, Notes sur le cinématographe .   Il y a de quoi être sidéré par la calamiteuse réception de L’Homme de Londres , le nouveau chef d’œuvre du cinéaste hongrois Béla Tarr (coréalisé par Agnès Hranitzky) conspué après la projection de presse à Cannes en...

Publié le 20/10/2008 dans Fin de partie par Thomas Becker | Lire la suite...

Tango de Satan de László Krasznahorkai

Crédits photographiques : Bruce McAdam (CC BY-SA). «En réalité il devait se contenter de préserver sa mémoire de la destruction qui sévissait tout autour de lui; le jour où – après que le démantèlement de la coopérative eut été ordonné et qu’il eut pris la décision de rester jusqu’à ce que son droit d’exercer soit rétabli – il était monté au moulin en compagnie de la fille Horgos, il...

Publié le 19/02/2007 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

En attendant le Prince : La Mélancolie de la résistance de László Krasznahorkai

Fergus Day and Maximilian Le Cain : «What's your interpretation of the Prince character ? What does he signify ?» Béla Tarr : «I don't know. I haven't seen him. I have only seen his shadow. That's all, what you too have seen. The same. You know, I don't like to explain anything about the story. You have seen it half an hour ago.» «Prince hurle, remarqua le factotum avec une égale...

Publié le 02/12/2006 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Satantango de Béla Tarr, par Guillaume Orignac

Crédits photographiques : Photo Patagonia/Associated Press. Voici le troisième et dernier texte (intitulé Satantango , au fond de la Nuit), consacré aux principaux films de Béla Tarr. Je remercie vivement Ludovic Maubreuil, Olivier Noël et Guillaume Orignac de m'avoir ainsi confié leurs textes.De quelle nuit brumeuse sommes-nous les enfants ? Accouchée dans les vapeurs qui s’élèvent du...

Publié le 22/11/2006 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Damnation de Béla Tarr, par Olivier Noël

Crédits photographiques : Alvaro Vidal (Associated Press). «Cette nuit ! que les ténèbres en fassent leur proie,qu’elle disparaisse de l’année,qu’elle ne soit plus comptée parmi les mois ! Que cette nuit devienne stérile,que l’allégresse en soit bannie ! Qu’elle soit maudite par ceux qui maudissent les jours,par ceux qui savent exciter le Léviathan !»(Job 3, 6-8) Déjà, ce titre,...

Publié le 16/11/2006 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Les Harmonies Werckmeister de Béla Tarr, par Ludovic Maubreuil

Avec ce premier texte évoquant Les Harmonies Werckmeister sous la plume de Ludovic Maubreuil, j'inaugure une série de talentueuses critiques consacrées aux films de Béla Tarr. Les différents rédacteurs de ces textes, faut-il le préciser, avaient entière liberté quant au choix du film évoqué et la forme de l'article en résultant. Le deuxième texte, rédigé par Olivier Noël, sera consacré à...

Publié le 08/11/2006 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant