Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : vertus

Tags relatifs

Dernières notes

25 juillet : le pere et la mere

Vous savez par expérience qu'une vraie mère ne se fait pas complice des refus de manger, de travailler ou d'aimer de ses enfants ! Elle les presse d'avancer sur la route de la vie, sans faiblesse ni dureté, avec une tendre et une miséricordieuse exigence. Mais vous savez aussi par expérience qu'un père aimant n'accable pas ses enfants parce qu'ils grandissent...

Publié le 25/07/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

9 juillet : la bonte partagee

La bonté ne se diminue pas pour être possédée par plusieurs ; au contraire, elle devient d'autant plus grande que ceux qui la possèdent sont plus unis ; pour tout dire en un mot, le moyen de la perdre est de la posséder tout seul ; et l'on ne la possède jamais plus que quand on est bien aise de la posséder avec plusieurs. Saint Augustin, La Cité de Dieu...

Publié le 09/07/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

22 mai : la chastete

A u moment de vous rappeler que le chrétien doit observer une chasteté parfaite, je m’adresse à tous : aux célibataires, qui doivent s’en tenir à une parfaite continence, et aux époux, qui vivent chastement en respectant les obligations propres à leur état. Avec l’esprit de Dieu, la chasteté n’est pas une charge ennuyeuse et humiliante. C’est une affirmation...

Publié le 22/05/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

24 fevrier : corriger en tete-a-tete

Si tu découvres un défaut chez ton ami, corrige-le en tête à tête. S'il ne t'écoute pas, reprends-le ouvertement. Les corrections, en effet, font du bien et sont plus profitables qu'une amitié muette. Si ton ami se sent offensé, corrige-le pareillement ; insiste sans crainte, même si la saveur amère de la correction lui déplaît. Il est écrit au livre des Proverbes : « Les...

Publié le 24/02/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

23 fevrier : deux fins pour l'homme

L'ineffable Providence de Dieu proposa à l'homme deux fins  : la béatitude de cette vie qui consiste dans l'exercice de sa vertu propre et qui est représentée par le paradis terrestre ; et la béatitude éternelle qui consiste à jour de la vue de Dieu, ce à quoi la vertu humaine ne peut s'élever si elle n'est pas aidée par la lumière divine, et qui est représentée...

Publié le 23/02/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

20 fevrier : les pauvres

        La plus grande douleur des pauvres est que personne n'a besoin de leur amitié .       Maurice Zundel, Itinéraire , Paris, 1947, p. 87.

Publié le 20/02/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

16 fevrier : les vraies causes

Souvenez-vous que les grandes causes, les vraies causes , dignes des vrais Hommes, sont toujours des causes difficiles qui exigent effort et volonté. Mais, en retour, elles suscitent, seules, les véritables enthousiasmes . Ch. de Gaulle, cité par Jean d'Escrienne, De Gaulle de près et de loin , Paris, 1978, p. 42.

Publié le 16/02/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

15 fevrier : vivre les vertus

Nous devons nous efforcer autant que nous le pouvons de jeter le superflu et de réunir ce qui est utile, de répudier la luxure et de conserver la chasteté, de dédaigner l'avarice et de rechercher la miséricorde, de mépriser la haine et d'aimer la charité. Si nous faisons tout cela avec l'aide de Dieu , nous attirerons immédiatement Dieu au temple de notre cœur et de...

Publié le 15/02/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

1er fevrier : les mauvaises pensees

Fuyez donc, ô homme ! et éteignez ces feux dangereux. Si vous voyiez un homme secouer d'un lieu élevé un vêtement couvert de poussière, et un autre assis au-dessous recevoir tranquillement ces immondices, vous ne plaindriez point ce dernier (...). Or, maintenant vous ne pouvez ignorer que le démon n'excite en vous la soif des richesses, et qu'il est à notre égard la cause...

Publié le 01/02/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

26 janvier : le sens du bien commun

Pour les grandes tâches collectives, ce n'est pas assez d'avoir de l'énergie et des aptitudes. Il y faut du dévouement. Il y faut de la vertu sacrifier au bien commun quelque chose de ce qu'on est, de ce qu'on a, de ce qu'on ambitionne   quelque chose de ce qu'on est, de ce qu'on a, de ce qu'on ambitionne. Il y faut, non l'effacement, mais l'...

Publié le 26/01/2008 dans Dominique Le... par gonfalonniere | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant