Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : extraits

Tags relatifs

Dernières notes

Chemins de traverse - 3 / Charles Péguy

Charles Péguy Nous ne demandons pas que le grain sous la meule Soit jamais replacé dans le coeur de l'épi, Nous ne demandons pas que l'âme errante et seule Soit jamais reposée en un jardin fleuri.   Nous ne demandons pas que la grappe écrasée Soit jamais replacée au fronton de la treille, Et que le lourd frelon et que la jeune abeille Y reviennent jamais...

Publié il y a 1 jour dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 527 / Bernadette Feroumont

Bernadette Feroumont   Quand je te parle, je te vouvoie. Dans mon silence, je te tutoie. Plus petite à quatre-vingt ans qu'une grande fille de dix ans, tu prends dans le lit une toute petite place, sitôt que tu te recroquevilles un peu. Mais souvent, tu t'agites, tu marmonnes, tu fais à toute vitesse un drôle de signe de croix. Tu cherches mon regard, tu lances ta jambe toute...

Publié il y a 2 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 525 / William Shakespeare

William Shakespeare   La trame de nos vies est tissée d'un fil mêlé, bien et mal tout ensemble. Nos vertus deviendraient orgueilleuses, si nos fautes ne les fustigeaient pas, et nos crimes tomberaient dans le désespoir, si nos vertus ne venaient pas les consoler. William Shakespeare, Tout est bien qui finit bien, dans: Comédies, vol. 2 (Bibliothèque de la Pléiade/Gallimard,...

Publié il y a 5 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

La citation du jour - 606 / Christian Bobin

Christian Bobin C'est si beau ta façon de revenir du passé, d'enlever une brique au mur du temps et de montrer par l'ouverture un sourire léger. Le sourire est la seule preuve de notre passage sur terre. Christian Bobin, Noireclaire (Gallimard, 2015) image: Buste de femme en bois polychromé, Italie, vers 1500 (lasculpturefrancoise.com)

Publié il y a 5 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 524 / Louis Aragon

Louis Aragon Rien n'est précaire comme vivre Rien comme être n'est passager C'est un peu fondre comme le givre Et pour le vent être léger J'arrive où je suis étranger Un jour tu passes la frontière D'où viens-tu mais où vas-tu donc Demain qu'importe et qu'importe hier Le coeur change avec le chardon Tout est sans rime ni pardon Passe...

Publié il y a 9 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 12 / François de La Rochefoucauld

François de La Rochefoucauld L'humilité n'est souvent qu'une feinte soumission, dont on se sert pour soumettre les autres. C'est un artifice de l'orgueil qui s'abaisse pour s'élever et, bien qu'il se transforme en mille manières, il n'est jamais mieux déguisé et plus capable de tromper que lorsqu'il se cache sous la figure de l'humilité. François de La Rochefoucauld, Maximes et...

Publié il y a 10 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 523 / Matthieu Ricard

Matthieu Ricard Ne laisse pas ton existence s'écouler en vain! La vie est courte, incertaine et semée d'embûches. Elle passe comme le torrent qui court vers la mer, comme le soleil et la lune qui glissent vers les montagnes du couchant. Qui sait combien de temps il vivra? Il n'y a pas de temps à perdre. Matthieu Ricard, La citadelle des neiges (Pocket, 2007)

Publié il y a 12 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 522 / Alphonse de Lamartine

Alphonse de Lamartine   Il est un nom caché dans l'ombre de mon âme, Que j'y lis nuit et jour et qu'aucun oeil n'y voit, Comme un anneau perdu que la main d'une femme Dans l'abîme des mers laissa glisser du doigt. Dans l'arche de mon coeur, qui pour lui seul s'entrouvre, Il dort enseveli sous une clef d'airain; De mystère et de peur mon amour le...

Publié il y a 13 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 2 / André Malraux

André Malraux Qu'est-ce qui aide les malades? dis-je. Les chrétiens, vous savez, meurent selon ce qu'ils croient du jugement et de la miséricorde; ils ne le savent guère à l'avance. Il y a des surprises. Comme pour les autres... Sauf presque toujours, voyez-vous, pour les sceptiques.   Ils s'en tirent mieux? La part d'enfance de son visage disparaît. Il répond lentement,...

Publié il y a 17 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 520 / Emily Dickinson

Emily Dickinson Le son le plus triste, le son le plus doux, Le son le plus fou qui enfle, - C'est celui que font les oiseaux, au printemps, Quand la nuit délicieusement tombe, Sur le fil, entre mars et avril - Frontière magique Au-delà de laquelle l'été hésite, Presque divinement trop proche. Il nous fait penser à tous ces morts Qui ont...

Publié il y a 20 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant