Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : extraits

Tags relatifs

Dernières notes

Chemins de traverse - 492 / Maurice Chappaz

Maurice Chappaz   Les morts ou les vivants ressemblent à des abeilles par jour d'orage, ballottées, soufflées vers la ruche, transportant accroché à leurs pattes le grain de pollen jaune qui va devenir une divine nourriture. Notre destinée heureuse ou malheureuse est le nectar d'êtres invisibles qui se délectent de chacun de nos...

Publié il y a 3 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 491 / Paul Valéry

Paul Valéry Il est une douleur sans nom, sans but, sans cause Qui vient je ne sais d’où, je ne sais trop pourquoi, Aux heures sans travail, sans désir et sans foi Où le dégoût amer enfielle toute chose. Rien ne nous fait penser, rien ne nous intéresse, On a l’esprit fixé sur un maudit point noir. Tout est sombre : dedans, dehors, le jour, le soir,...

Publié il y a 4 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 490 / Paul Claudel

Paul Claudel Que demande-t-on d'une fleur sinon qu'elle soit belle et odorante une minute, pauvre fleur, et après ce sera fini. La fleur est courte, mais la joie qu'elle a donnée une minute n'est pas de ces choses qui ont commencement ou fin. Paul Claudel, L'annonce faite à Marie (coll. Folio/Gallimard, 2007) image: Camille Claudel, Paul Claudel...

Publié il y a 6 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 489 / Rabindranath Tagore

Rabindranath Tagore   Le jour n'est plus, l'ombre est sur la terre. Il est temps que j'aille au fleuve emplir ma cruche. L'air est impatient d'un murmure d'eau qui m'appelle. Là, dans le triste crépuscule, j'irai. Personne sur le sentier solitaire; le vent s'élève; un frisson rampe sur l'eau du fleuve. Je ne sais si je reviendrai. Je ne sais quelle rencontre fortuite... Là,...

Publié il y a 8 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 488 / Paul Verlaine

Paul Verlaine Ecoutez la chanson bien douce Qui ne pleure que pour vous plaire, Elle est discrète, elle est légère: Un frisson d'eau sur de la mousse! La voix vous fut connue (et chère?) Mais à présent elle est voilée Comme une veuve désolée, Pourtant comme elle encore fière, Et dans les longs plis de son voile, Qui palpite aux brises...

Publié il y a 11 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 487 / André Comte-Sponville

André Comte-Sponville   La gratitude n'a rien à donner, que ce plaisir d'avoir reçu. Quelle vertu plus légère, plus lumineuse, on voudrait dire plus mozartienne, et pas seulement parce que Mozart nous l'inspire, mais parce qu'il la chante, parce qu'il l'incarne, parce qu'il y a en lui cette joie, cette reconnaissance éperdue pour on ne sait quoi, pour tout, cette générosité de...

Publié il y a 12 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 284 / Dante Alighieri

Dante Alighieri Toutes les morsures qui peuvent tourner le coeur vers Dieu ont concouru à ma charité; car l'être du monde et mon être, la mort qu'il endura pour que je vive, et ce qu'espère tout fidèle comme je fais, avec la vive connaissance que j'ai dite, m'ont tiré de la mer de l'amour dévié et m'ont mis sur la rive de l'amour vrai. Les feuilles dont s'enfeuille le jardin de...

Publié il y a 13 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 484 / Gustave Flaubert

Gustave Flaubert J'aime l'automne, cette triste saison va bien aux souvenirs. Quand les arbres n'ont plus de feuilles, quand le ciel conserve encore au crépuscule la teinte rousse qui dore l'herbe fanée, il est doux de regarder s'éteindre tout ce qui naguère brûlait encore en vous. Gustave Flaubert, Novembre (coll. Livre de Poche/LGF, 2000) image: John Atkinson...

Publié il y a 14 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 485 / Paul Celan

Paul Celan Personne ne nous pétrit de nouveau dans la terre et l'argile, personne ne souffle la parole sur notre poussière. Personne. Loué sois-tu, Personne. C'est pour te plaire que nous voulons fleurir. Pour t'aller à l'encontre. Néant nous étions, nous sommes, nous resterons, fleurissant; la rose de néant, la rose de...

Publié il y a 18 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Chemins de traverse - 483 / Jacques Prévert

Jacques Prévert   Pour faire le portrait d'un oiseau Peindre d'abord une cage avec une porte ouverte peindre ensuite quelque chose de joli quelque chose de simple quelque chose de beau quelque chose d'utile pour l'oiseau placer ensuite la toile contre un arbre dans un jardin dans un bois ou dans une forêt se cacher derrière...

Publié il y a 22 jours dans Jubilate Deo par Claude Amstutz | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant