Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : bleu

Tags relatifs

Dernières notes

Forêt blonde, de Rémy de Gourmont

  gerda steiner & jörg lenzlinger : the connection, paul klee centre bern, 2008   Falling Garden by Gerda Steiner and Jörg Lenzlinger   Je suis le corps tout plein d'amour d'une amoureuse, Mes herbes sont des cils trempés de larmes claires Et mes liserons blancs s'ouvrent comme des paupières. Voici les bourraches bleues dont les yeux doux...

Publié il y a 22 heures dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Cet être devant soi, extrait 2, de Claude Chambard

Encre d' Anne-Flore Labrunie     Le merle a mordu la feuille, déchiré le fruit, le bleu devient noir, les drapeaux de prières éclairent le soir, je vois grandir tes yeux dans la pénombre, j'ent ends ton souffle régulier, j'entre dans la chambre, les pinceaux sont par terre, l'encre renversée, le papier maculé, derrière le mur blanc tout est noir, le jardin est silencieux,...

Publié il y a 8 jours dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

On les voit chaque jour, de Jules Laforgue

   ...

Publié il y a 27 jours dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

14 janvier 1887, de Rémy de Gourmont

    Catrin Welz-Stein   À Mme B. C. Couleur de sang, couleur de cardinal, Couleur de feu, couleur de seigneurie, Couleur de lèvre et couleur de fanal, Couleur de rêve et couleur de féerie, Couleur d'amour : votre Sorcellerie N'avait besoin de tant pour me charmer ; Mais, sans regret, sans peur, sans fourberie, En robe rouge, il faut bien vous aimer....

Publié le 03/01/2016 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Théodore Deck

Théodore Deck est né le 2 janvier 1823 à Guebwiller. Pour ceux qui ne connaissent pas Guebwiller, c’est sur la route du Markstein en venant de Mulhouse, vous situez ? C’est la grande époque des poêle en faïence et c’est donc chez un poêlier de Strasbourg que Théodore découvre la céramique. Comme il est curieux et qu’il a envie d’en apprendre plus, il part faire un long voyage à...

Publié le 01/01/2016 dans D'r Elsass... par L'informateur | Lire la suite...

Lettre à Anton Peschka , d'Egon Schiele

Egon Schiele, 1916, 110.5 x 141 cm, Wolfgang Gurlitt Museum, Linz, Austria   ( Vienne) Peschka ! […] Je brûle d’envie d’aller dans la forêt de Bohême. Mai, juin, juillet, août, septembre : il faut absolument que je voie quelque chose de nouveau, que je l’explore ; je veux déguster les eaux sombres, voir craquer des arbres, des airs sauvages, regarder ébahi des haies...

Publié le 21/12/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Le ventre de Paris (extrait chapitre 1), d'Emile Zola

  Léon Lhermitte, Les Halles , 1895,  Huile sur toile,  H. : 404 ; L. : 635 cm   Il leva une dernière fois les yeux, il regarda les Halles. Elles flambaient dans le soleil. Un grand rayon entrait par le bout de la rue couverte, au fond, trouant la masse des pavillons d’un portique de lumière ; et, battant la nappe des toitures, une pluie ardente tombait....

Publié le 02/11/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Du côté de chez Swann, de Marcel Proust

    Adriaen Coorte, Still Life with Asparagus, Cherries and a Butterfly , 1693/95, collection privée     À cette heure où je descendais apprendre le menu, le dîner était déjà commencé, et Françoise, commandant aux forces de la nature devenues ses aides, comme dans les féeries où les géants se font engager comme cuisiniers, frappait la houille, donnait à la...

Publié le 01/11/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

L'âme est un souffle, d'Armel Guerne

Tableau de Francis Gimgembre. à retrouver sur son site   I nnocent paysage alangui sous les larmes, Avec tes bleus attendrissants et incertains Qui restent suspendus, comme en attente Sous la crête des verts acides ; avec les mousses Silencieuses et chagrines, qui rouillent Sur le bord des chemins ; avec ces lourdes feuilles Que hante la mélancolie au...

Publié le 18/10/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Bientôt l'arbre, de René-Louis Cadou

     Le bouleau dans la forêt - Gustav Klimt       Verdoyante fumée  Demain je serai l'arbre  Et pour les oiseaux froids  La cage fortunée     Les grandes migrations  Sont parties de ma bouche  De mes yeux pleins d'épis  Les éclairs de santé     Je te suis dans...

Publié le 17/10/2015 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant