Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : poésie

Sweet Sunny Sixties

Comment, cette année-là, et ce soir-là, cette nuit-là se mêlèrent voix et visages, dans un choeur dont les échos jamais oubliés resurgissent de loin en loin. L’alto à tignasse de feu débarquait d’un trou perdu du Wisconsin, mais Jim situait sa seconde et véritable naissance en Californie, dans une communauté de San Francisco où il avait entrepris son voyage sur la Vraie Voie,...

Publié le 29/07/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Magicien des petites formes

Hommage à Armand C. Desarzens, sculpteur, graveur et ami des poètes, qui vient de nous quitter à l'âge de 76 ans. Souvenir d'une belle rencontre à Belmont sur Lausanne, en 2008, en présence de  sa compagne Charlise. Il y a une vie après une enfance massacrée. Il y a une vie après le déni et les insultes. Il y a une vie après les coups. La preuve vivante en est la...

Publié le 18/07/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Petite Naine

  De l’incertaine dualité du corps et de l’âme. Où l’enfant apparaît sous sa forme la plus fragile et la plus sauvage. De la savane africaine, des couleurs de Van Gogh et de la Constellation du Vélocipédiste.             Le corps et le ciel ont tout stocké en mémoire de ces échappées. Le ciel aime surtout à se rappeler la...

Publié le 17/07/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Petites filles à la mer

  Pour Sophie et Julie   Dans les herbes hautes, on voit leurs chapeaux de paille claire, avec des rubans ; elles se dandinent un peu sur la dune molle ; on les sent légères : il s’en faut de peu qu’elles ne décollent de l’arête soufflée par le vent ; puis elles disparaissent un instant, puis on les revoit, plus menues – entre-temps elles ont pressé le pas ;...

Publié le 09/05/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Musique du silence

  Morandi vu par Philippe Jaccottet Philippe Jaccottet s’est le plus souvent gardé de parler des peintres qui le touchent le plus, et l’on comprend que, devant l’art éminemment dépouillé et «silencieux» de Giorgio Morandi, le poète ait trouvé vain d’ajouter à «ces poèmes peints un poème écrit». Et pourtant il semble bien légitime, aussi, que le contemplatif de Grignan, touché...

Publié le 07/04/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

La Femme du vent

  En mémoire de Katia. La très vieille dame au masque d’Inuk me rejoint sur la terrasse de bois de la pension Bella Vista, et voici qu’elle me parle sans me regarder. - Je n’aspire plus maintenant qu’à me dessécher. Je viens ici la nuit où seul le vent me caresse encore, mais c’est à la lumière que j’aimerais que les dieux vivants me purgent de mes dernières humeurs. Bientôt je...

Publié le 31/03/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Jouvence de Chappaz

Approche de Maurice Chappaz. Un entretien en janvier 2007, à L'Abbaye du Châble. Le verbe de cristal de Maurice Chappaz - révélé une première fois dans sa candeur matinale alors que le monde plongeait dans les ténèbres de la Deuxième Guerre mondiale, avec le bref récit rimbaldien d’  Un Homme qui vivait couché sur un Banc, publié dans la revue Suisse romande sous l’humble...

Publié le 29/01/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Fulgurances de Pierre Michon

        Notes panoptiques sur Les Onze. Qui vient d'obtenir le Grand prix du roman de l'Académie française.     1)  On ne sait trop d’où ça vient ni où ça va, comment ça c’est fait et pourquoi, si c’est plus neuf que Lascaux et en quoi, à quoi ces mots doivent ça et comment on les reçoit étant entendu qu’au commencement c’est à la fin déjà que...

Publié le 20/01/2017 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Narthex de Marien Defalvard, par Élisabeth Bart

Photographie (détail) de Juan Asensio. «Vois-tu croître, comme une branche dans le dos de la fièvre, La langue d’or dont je parlais un jour de repos ?» Marien Defalvard, L’Éblouissement . La beauté de Narthex , recueil poétique de Marien Defalvard, s’impose comme une évidence. Elle ne peut être ni démontrée ni réfutée mais seulement sentie, voire pressentie, à condition que...

Publié le 18/12/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Les ombres lumineuses

  Constellations poétiques de W.G. Sebald. Il faut écrire entre le cendrier et l’étoile, disait à peu près Friedrich Dürrenmatt, et c’est la même mise en rapport, sur fond d’intimité cosmique, qu’on retrouve aussitôt dans l’atmosphère même, enveloppante et crépusculaire, du dernier recueil posthume de W.G. Sebald consacré à sept écrivains et artistes ayant pour point commun...

Publié le 09/12/2016 dans Carnets de JLK par JLK | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant