Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : georges bernanos

Les Grands Cimetières sous la lune de Georges Bernanos

Photographie (détail) de Juan Asensio. Georges Bernanos dans la Zone . Il y a fort à parier qu'un professeur auquel on aurait soumis les premières pages des Grands Cimetières sous la lune aurait, d'un trait rageur, pointé que nous ne savons pas où Georges Bernanos veut nous conduire, avant que n'apparaisse la première mention directe de l'Espagne et de sa guerre...

Publié le 07/06/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Billy Budd, marin d'Herman Melville

Crédits photographiques : Aly Song (Reuters). «Qu’êtes-vous en train de nouer là, mon brave ? Le nœud, répondit l’autre brièvement, sans lever la tête. Soit, mais dans quel but ? Pour qu’un autre le débrouille, murmura le vieillard, en guise de réponse, faisant courir ses doigts de plus belle, le nœud étant maintenant presque achevé.» Herman Melville, Benito Cereno (Flammarion,...

Publié le 10/03/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La France contre les robots de Georges Bernanos

Photographie (détail) de Juan Asensio. Georges Bernanos dans la Zone . Publié à Paris en 1933, le court texte de Nicolas Berdiaeff intitulé L"homme et la machine précède celui de Georges Bernanos de quelqueson is années. Il faut une fois de plus remercier les excellentes éditions R&N de nous redonner ce petit texte assez vif et qui annonce d'une certaine façon le...

Publié le 24/02/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Excellences et nullités, une année de lectures : 2019

Photographie (détail) de Juan Asensio. Rappel Excellences et nullités de l'année 2010 . Excellences et nullités de l'année 2011 . Excellences et nullités de l'année 2012 . Excellences et nullités de l'année 2013 . Excellences et nullités de l'année 2014 . Excellences et nullités de l'année 2015 . Excellences et nullités de l'année 2016 ....

Publié le 05/01/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

En relisant Monsieur Ouine de Georges Bernanos

Photographie (détail) de Juan Asensio. Georges Bernanos dans la Zone . Monsieur Ouine est le roman de Georges Bernanos que j'ai le plus relu. Peut-être même est-il un des romans, avec par exemple La plage de Scheveningen ou Absalon, Absalon ! que j'ai le plus relu au cours de toutes ces années de méthodique dévoration de livres. Le relisant depuis que je l'ai...

Publié le 11/09/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le Verbe nu. Méditation pour la fin des temps d'Armel Guerne

Photographie (détail) de Juan Asensio. À propos de Armel Guerne, Le Verbe nu. Méditation pour la fin des temps édition établie et préfacée par Sylvia Massias ( Seuil , 2014). Tout est beau, intelligent, vivifiant, dans ce petit livre qui recueille plusieurs textes d' Armel Guerne , si peu connu dans son propre pays que c'en est triste et douloureux. La préface, tout d'abord,...

Publié le 13/05/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Apprendre à prier à l'ère de la technique de Gonçalo M. Tavares

Crédits photographiques : Rahmat Gu (AP Photo). «À l'évidence, on commençait à entrer dans un monde nouveau. Une action plus puissante avait mis les dieux à terre; l'éclat des choses était désormais l'éclat exclusif des choses, un feu de joie émettait de la lumière en raison de ce qui le constituait concrètement, le divin n'était plus un élément qui illumine plus encore , désormais il...

Publié le 05/04/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Georges Bernanos vu par Thomas Renaud

Photographie (détail) de Juan Asensio. Georges Bernanos dans la Zone Je recommande à celles et ceux qui, ne sachant rien ou presque de Georges Bernanos, voudraient découvrir les textes de celui que Roger Nimier surnomma le Grand d'Espagne, le petit ouvrage bien conçu et illustré de Thomas Renaud (1) qui ne s'embarrasse d'aucune glose universitaire, cite les bons extraits,...

Publié le 10/02/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Georges Bernanos à l'honneur : Grimpret, Lapaque, Bégaudeau, Crépu, Debluë, etc.

Photographie (détail) de Juan Asensio. Georges Bernanos dans la Zone . Journal du dernier curé de campagne de Matthieu Grimpret (Le Cerf). Le Journal du dernier curé de campagne de Matthieu Grimpret, dont nous avions évoqué le beau Notre Royaume ne nous a guère convaincu. Le roman hésite entre plusieurs genres sans vraiment leur offrir une cohérence d'ensemble, le...

Publié le 07/02/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La Jeunesse est lente à mourir de Grégoire Dubreuil

Photographie (détail) de Juan Asensio. Mâles lectures . De Grégoire Dubreuil qui publia deux ouvrages sans beaucoup de relief sous le pseudonyme d'Hugues Montseugny, nous nous intéresserons seulement à La Jeunesse est lente à mourir . C'est le second titre édité par La Table Ronde en 1984, le premier, Au large du siècle , ne nous ayant pas laissé beaucoup plus de...

Publié le 09/01/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant