Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : gregory mion

L’Amérique en guerre (2) : l’Irak de Phil Klay dans Fin de mission, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Carlos Barria (Reuters). À ma grand-mère, Marguerite Giordano-Mion, disparue le 9 juin 2015. L’Amérique en guerre, 1 : À propos de courage , le Vietnam de Tim O’Brien . Gregory Mion dans la Zone . L’homme défiguré, symbole d’impossibilité morale On a coutume de penser que la guerre idéale serait celle qui n’impliquerait que des soldats et...

Publié le 15/06/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Mike Kasprzak ou l’intransigeance de la vocation littéraire, par Gregory Mion

Crédit photographique: Ibrahim Abu Mustapha (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . Sur Le musée des monstres de Mike Kasprzak . «J’aime l’araignée et j’aime l’ortie, Parce qu’on les hait; Et que rien n’exauce et que tout châtie Leur morne souhait». Victor Hugo, Les Contemplations . «Voici l’antre de la tarentule. Veux-tu la voir elle-même ? Voici sa toile....

Publié le 04/01/2015 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Gregory Mion dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio. L'une de mes plus grandes fiertés, peut-être même la seule, réside dans le fait que, dès sa création, la Zone a attiré un certain nombre d'excellentes plumes, qu'il s'agisse du regretté Dominique Autié, de Francis Moury, de Jean-Luc Evard ou encore de Pierre Mari . Gregory Mion, précis, méticuleux, bon (et ample) lecteur qui semble hanté...

Publié le 09/12/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le musée des monstres de Mike Kasprzak, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Shizuo Kambayashi (Associated Press). «Le point d’interrogation assez formel que j’oppose à toutes les législations pénales modernes est celui-ci : pour que les peines fissent souffrir le coupable proportionnellement à la grandeur de son crime – et c’est ce que vous voulez tous au fond – il faudrait qu’elles fussent proportionnées, pour chaque criminel, à son...

Publié le 26/09/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Joseph Conrad et l’attraction des ténèbres : sur les ruines de Kurtz, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Ina Fassbender (Reuters). Joseph Conrad dans la Zone . «Je hais les voyages et les explorateurs. Et voici que je m’apprête à raconter mes expéditions. Mais que de temps pour m’y résoudre !» Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques . «Par quel moyen la bourgeoisie surmonte-t-elle les crises ? D’une part en imposant la destruction...

Publié le 03/07/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La philosophie du paysage chez Wim Wenders, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Mathieu Candaele. «Même dans une relation très distante entre les images, les gens ne pourraient manquer de voir l’intention de raconter quelque chose. Pourtant, ce n’était pas mon intention. Je voulais seulement combiner temps et espace; mais à partir de cet instant, j’étais forcé de raconter une histoire. Depuis, et jusqu’à ce jour, il existe pour moi une...

Publié le 06/06/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le naturel littéraire selon Paul Auster, par Gregory Mion

Photographie de Gregory Mion. «La conscience se joue à la surface de l’esprit ; le plus souvent, elle ne peut que constater les résultats d’un travail obscur qui se fait en dehors d’elle. Elle ne sait rien faire des agitations profondes, des efforts latents, de tout ce qui précède et prépare le phénomène qu’elle éclaire. Que de fois nos idées nous surprennent ! Nous ne savons pas tout...

Publié le 19/05/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Río Negro de Mariano Quirós : un hymne pour Héraclite, par Gregory Mion

Crédits photographiques : David J. Phillip (Associated Press). «On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve.» Héraclite. «Et, le plus souvent, quand l’expérience a fini par nous montrer comment la vie s’y prend pour obtenir un certain résultat, nous trouvons que sa manière d’opérer est précisément celle à laquelle nous n’aurions jamais pensé.» Henri Bergson, L’évolution...

Publié le 06/05/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

2666 de Roberto Bolaño dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio. 2666 de Roberto Bolaño. 2666 margaritas para los cerdos…, par Carmen Muñoz Hurtado . Des os dans le désert de Sergio González Rodríguez . 2666 de Roberto Bolaño,1 : au bord du précipice et du monstre romanesque , par Gregory Mion. 2666 de Roberto Bolaño, 2 : du mystère de l’homme à l’intuition de Dieu...

Publié le 23/03/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

2666 de Roberto Bolaño, 5 : les origines de la littérature «monstrueuse», par Grégory Mion

Crédits photographiques : Chiwi Giambirtone (Reuters). 2666 de Roberto Bolaño, 1 : au bord du précipice et du monstre romanesque . 2666 de Roberto Bolaño, 2 : du mystère de l’homme à l’intuition de Dieu . 2666 de Roberto Bolaño, 3 : hommes sans qualités et femmes sans destin . 2666 de Roberto Bolaño, 4 : la nécrologie d’un inframonde . «Un groom les...

Publié le 21/03/2014 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant