Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : gregory mion

L’État chez les Grecs de Friedrich Nietzsche ou le certificat de décès de la modernité, par...

Crédits photographiques : Joël Ricci ( Air Journal ). Gregory Mion dans la Zone . Je dédie cette note à Pierre Mari. Pour célébrer sa récente et fabuleuse Épître aux Avachis . Acheter La philosophie à l'époque tragique des Grecs sur Amazon . La cécité hypocrite des modernes jugée par le regard vrai des anciens Grecs Lors des journées festives qui jalonnent la...

Publié il y a 22 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Lolita de Vladimir Nabokov : la liquidation du pédophile par la littérature, par Gregory Mion

Gregory Mion dans la Zone . Gabriel Matzneff dans la Zone . «Si le plus fort domine le moins fort et s’il est supérieur à lui, c’est là le signe que c’est juste.» Platon, Gorgias . «La société doit consacrer plus d’attention aux plus démunis […]» John Rawls, Théorie de la justice . Le bannissement définitif du pédophile : Nabokov et Nietzsche étouffent un tout petit...

Publié le 28/05/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Les Sommets du monde de Pierre Mari : lorsque le coq chante comme un cygne, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Juan Carlos Ulate (Reuters). «Est-ce vraiment la mort ? La voix intérieure répondait : oui c’est la mort. Mais pourquoi toutes ces souffrances ? Et la voix répondait : comme ça, pour rien.» Léon Tolstoï, La mort d’Ivan Ilitch . «Je continue de croire que ce monde n’a pas de sens supérieur. Mais je sais que quelque chose en lui a un sens, et c’est l’homme...

Publié le 16/05/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Enseigner la Shoah de Didier Durmarque, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Meegan Reid ( Kitsap Sun ). Rappel. Gregory Mion dans la Zone . Philosophie de la Shoah de Didier Durmarque , par Gregory Mion. «De vos frères mourants contemplant les naufrages, Vous recherchez en paix les causes des orages : Mais du sort ennemi quand vous sentez les coups, Devenus plus humains, vous pleurez comme nous. » Voltaire, Poème...

Publié le 08/05/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Apostille à La montagne morte de la vie de Michel Bernanos : chemin vers l’inorganique, par...

Crédits photographiques: Fabien Nivière. Gregory Mion dans la Zone . «Don’t blame this sleeping satellite». Tasmin Archer. «Ah ! ne plus être malade, ne plus souffrir, mourir le moins possible ! Son rêve aboutissait à cette pensée qu’on pourrait hâter le bonheur universel, la cité future de perfection et de félicité, en intervenant, en assurant de la santé à tous». Émile Zola,...

Publié le 26/02/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L’Amérique en guerre (7) : Sartoris de William Faulkner, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Andres Martinez Casares (Reuters). Rappel L’Amérique en guerre, 1 : À propos de courage , le Vietnam de Tim O’Brien . L'Amérique en guerre, 2 : l'Irak de Phil Klay dans Fin de mission . L’Amérique en guerre, 3 : Chronique des jours de cendre de Louise Caron . L'Amérique en guerre, 4 : La peau de Curzio Malaparte, che vergogna !...

Publié le 08/02/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Profession de foi du vicaire savoyard de Jean-Jacques Rousseau : comment connaître Dieu par cœur,...

Crédits photographiques : Arnd Wiegmann (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . «Car, le plus souvent, que font les hommes dans l’aveuglement de la passion ? Ils attribuent à l’objet de leur amour des mérites qu’il n’a pas.» Lucrèce, De rerum natura . «Hélas, mes frères, ce dieu que j’ai créé était œuvre faite de main humaine et folie humaine, comme le sont tous les dieux.»...

Publié le 19/01/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

11 ans de Jean-Baptiste Aubert : l’éternité à vue d’œil, par Gregory Mion

Crédits photographiques : JBA Dave Killen ( The Oregonian ). Gregory Mion dans la Zone . «La subjectivité de l’univers est une subjectivité non pas anthropomorphique, mais cosmique : nous sommes les personnages qui passent dans le rêve d’un Dieu et qui devinent ce qu’il rêve.» Nietzsche, La volonté de puissance . Le premier roman de Jean-Baptiste Aubert, 11 ans (1), est...

Publié le 12/01/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Marien Defalvard dans la Zone

Photographie (détail) de Juan Asensio. Du temps qu'on existait . Marien Defalvard, un mémorial, par Gregory Mion . Narthex . Narthex de Marien Defalvard, par Élisabeth Bart . Acheter Narthex sur Amazon . Acheter Du temps qu'on existait sur Amazon .

Publié le 02/01/2017 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Littérature et critique : de l’exigence de Jean-Paul Sartre à la déchéance actuelle, 2, par...

Crédits photographiques : Lana Turner (Boston Globe). Gregory Mion dans la Zone . Littérature et critique : de l’exigence de Jean-Paul Sartre à la déchéance actuelle, 1 . La folle exigence de Jean-Paul Sartre : les prescriptions idéales Plus la maladie est coriace, plus les médicaments doivent être offensifs, et l’état de délabrement de la littérature française...

Publié le 29/11/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant