Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : voyage au bout de la nuit

Tags relatifs

Dernières notes

Cet admirable délire d'âme

  « C'est l'âge aussi qui vient peut-être, le traître, et nous menace du pire. On n'a plus beaucoup de musique en soi pour faire danser la vie, voilà. Toute la jeunesse est allée mourir déjà au bout du monde dans le silence de vérité. Et où aller dehors, je vous le demande, dès qu'on a plus en soi la somme suffisante de délire ? La vérité c'est une agonie qui n'en finit pas. La vérité...

Publié le 19/01/2019 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

Elizabeth Craig...

... et son moniteur de ski. Un type nommé "Deletang" (inconnu au bataillon). Le mec se pique d'écriture. Ca ne devrait pas aller très loin.  

Publié le 04/06/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

La carte postale du jour...

"Dans les dessins animés, Donald Duck reçoit sa ration de coups comme les malheureux dans la réalité, afin que les spectateurs s'habituent à ceux qu'ils reçoivent eux-mêmes. " - Theodor W. Adorno, Kulturindustrie   Je me souviens d'avoir découvert La Féline en écoutant un podcast de l'émission (excellente) de Marie Richeux sur France Culture - Les...

Publié le 05/02/2016 dans Manoeuvres... par la bouche plein de terre | Lire la suite...

LE VINGTIÈME SIÈCLE ET LES ARTS 5/9

LE VINGTIÈME SIÈCLE ET LES ARTS ESSAI DE RECONSTITUTION D’UN ITINÉRAIRE PERSONNEL (récapitulation songeuse et un peu raisonnée) 5/9   Du siècle de la haine. Comme dit Günther Anders, l’homme, cédant à la tentation de l’ «  ὕϐρις   » (hubris = démesure) contenue dans la maîtrise de moyens techniques toujours plus puissants, a fini par fabriquer...

Publié le 10/12/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

AU-DESSOUS DU VOLCAN 1

  Je viens de relire le livre de Malcolm Lowry. Quand je l’avais lu – ça remonte à lure de lurette –, ç’avait été une commotion. Une véritable épreuve à traverser à la nage sans avoir appris à nager. A vrai dire, l’idée de commotion était ce que j’avais gardé de ce livre incroyable. Le titre a été retraduit en Sous le Volcan , mais je trouve que ça fait trop forge de...

Publié le 19/05/2013 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

CELINE ET LE STYLE

Pensée du jour : « Que fait l'homme du XX° siècle ? Il détache la vignette. Au rasoir, aux ciseaux, parfois avec ses ongles. Il laisse pousser ses ongles exprès. Il passe une lame sous la vignette et fait levier. C'est pour essayer de l'arracher. Mais elle tient bon. On ne la cueille pas à si peu de frais. Elle est fixée par deux prolongements latéraux, gommés, au paquet de pharmacie. On a...

Publié le 02/09/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

CELINE LE MAUDIT

Pensée du jour : « On a tout essayé pour trouver du nouveau : le roman sans histoire, le roman sans personnages, le roman ennuyeux, le roman sans talent, peut-être même le roman sans texte. La bonne volonté a fait rage. Peine perdue, on n'est parvenu qu'à créer le roman sans lecteur ».   ALEXANDRE VIALATTE     Je viens de finir le dernier roman d’HENRI GODARD,...

Publié le 31/08/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

J'AI LU ”ULYSSE” DE JAMES JOYCE

Ne vous étonnez pas si l’entrée en matière est tortueuse et sinusoïdale. C’est qu’il s’agit de bien situer les choses, n’est-ce pas. En entrant dans le salon, vous n’aimeriez pas non plus constater que la lampe ne trône pas au milieu de son napperon et que les tableaux au mur piquent du nez. Je n’irai pas jusqu’à réclamer que tout soit tenu comme le palier de la pension où loge Harry Haller,...

Publié le 11/12/2011 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Céline, l'indomptable...

Nous vous signalons la parution du numéro de juin 2011 de La Revue des Deux Mondes ,la plus vieille revue française, dont le dossier est consacré à Céline .       "Pourquoi Céline. La réponse est très simple : parce que, que cela plaise ou non, Céline est le plus grand écrivain français du XXe siècle. Il est donc important, pour un pays tel que la France, où...

Publié le 08/06/2011 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

”C'est du pain pour un siècle entier de littérature”...

" C'est du pain pour un siècle entier de littérature ", c'est ce qu'écrivait Céline à Gaston Gallimard pour lui proposer le manuscrit du Voyage au bout de la nuit . Entre 1931 et 1961, Céline a entretenu une correspondance agitée avec les éditions Gallimard (la N.R.F) et ses principaux responsables, dont on retrouve la trace dans ce volume, intitulé Lettres à la N.R.F....

Publié le 01/06/2011 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant