Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : synarel

Tags relatifs

Dernières notes

Thériaque (base de données): Enantone, Décapeptyl, Zoladex, Synarel, effets secondaires

THERIAQUE est la b ase de données du Centre National Hospitalier d'Information sur le Médicament (CNHIM). Elle est réservée aux professionnels de santé, il n'y a donc pas d'accès direct. Page d'accueil: http://www.theriaque.org/   Les effets indésirables sont les mêmes pour tous les analogues agonistes GnRH (ou LH-RH). A noter qu'il manque ici la rubrique contenant...

Publié le 12/01/2008 dans Victimes... par Prudentia | Lire la suite...

III. Lettre aux autorités sanitaires: effets secondaires d'Enantone et Cie

(Troisième et dernière partie de la lettre envoyée par l' Association Victimes Enantone - agonistes GnRH aux autorités sanitaires: Pr Laurent DEGOS (HAS) et Pr Jacques CARON (AFSSAPS)).   Les pharmacovigilances française et européenne agissent-elles vraiment ? L'autre versant de l'état scandaleux de la pharmacovigilance est l'absence d'harmonisation entre les...

Publié le 07/01/2008 dans Victimes... par Prudentia | Lire la suite...

II. Lettre aux autorités sanitaires: effets secondaires d'Enantone et Cie

Deuxième partie de la lettre adressée en juin 2007 par l'Association Victimes Enantone - agonistes GnRH au Pr Laurent DEGOS (Haute Autorité de Santé) et au Pr Jacques CARON (Commission Nationale de Pharmacovigilance, AFSSAPS), à propos des effets secondaires des analogues agonistes GnRH tels Enantone, Décapeptyl, Zoladex, Synarel, Eligard... et de l'inefficacité de la pharmacovigilance...

Publié le 07/01/2008 dans Victimes... par Prudentia | Lire la suite...

I. Lettre aux autorités sanitaires: effets secondaires d'Enantone et Cie

Cette lettre a été adressée fin juin 2007 par la présidente de l’« Association Victimes Enantone – agonistes GnRH » au Pr Laurent DEGOS , président de la Haute Autorité de Santé (HAS) et au Pr Jacques CARON , président de la Commission Nationale de Pharmacovigilance (partie de l’agence de sécurité sanitaire  : AFSSAPS). Le résultat a été une...

Publié le 07/01/2008 dans Victimes... par Prudentia | Lire la suite...

Page : 1