Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : retour

Tags relatifs

Dernières notes

Fin

Il court, raide et fragile jusqu’à la fin Dans un jardin, parmi les épines et les fleurs Il ne voit plus le jour ni la nuit emplie de parfum Il court, énergique, transpirant la douleur Ainsi finit l’homme, redevenu enfant Atteignant les sommets, puis le trou de l’ailleurs Et toujours intègre, au langage triomphant Il lève la tête et dit : « Enfin l’heure » 

Publié il y a 2 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Ouvert

Accepte…  Accepte ton inaptitude à faire Contente-toi d’être, pleinement Petitement, joyeusement… Anonyme, confondu dans le tout Coulé dans la masse du monde Je cherche ma voie sans savoir Où je vais et ce que nous devenons Avance… Avance à petits pas menus Sois sans faire, confondu Ouvre-toi, sans fin…  

Publié il y a 3 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Inconscience

Les chiffres se brouillent Je cherche. Où ? La tête devient passoire La raquette est pleine de trous Et passent les secondes Puis les minutes Rien ne vient… Aucune image…  Aucun souvenir… Que fais-je là ? Entrée dans la semoule J’étouffe d’absence Trop plein de rien Jusqu’à la nausée Dormir… Dormir… Mais non… Tout se dénoue Tout vient sans fil Il n’y a...

Publié il y a 6 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Fantôme

Retour sur lui Celui qui n’est plus Mais plus rien Même pas lui Il ne tiendra pas longtemps Le temps d’un pas de côté Jusque dans le vide Et dans un rire tonitruant Il disparait subrepticement Entre deux feuilles blanches Ouvrant la bouche Et pleurant misère Tends-lui la main Il se jette dessus Mais disparait Comme un fantôme

Publié il y a 20 jours dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

La réalité, toujours...

( Mes photos- Le ciel de Nice )  Immédiatement après que le retrait des Américains a commencé, les talibans ont pris le pouvoir en quelques jours, facilement. L’armée afghane formée par les Américains a cédé sans aucune résistance, et le président du pays s’est enfui. Voilà le résultat de vingt années d’efforts, d’investissement humain et surtout financier (plus de deux mille...

Publié le 16/08/2021 dans elargissemen... par Carmen SERGHIE LOPEZ | Lire la suite...

Caricature Manuel Valls

Caricature par LAOUBER

Publié le 31/05/2021 dans Zébra par Zébra | Lire la suite...

Malaise

Dans le silence de l’âme Dans l’éternité de l’infini Flotte le malaise du moi. Où se tient donc celui-ci ? Mets-toi devant toi. Ouvre ton esprit sans pensée. Tu t’élèves lentement hors de toi Et contemples sans pitié L’agitation troublante des idées. Elles courent d’un bout à l’autre De leur prison asphyxiante Sans parvenir à s’enfuir. Silence, braves gens ! Il...

Publié le 16/05/2021 dans Regards sur... par galavent | Lire la suite...

Confinement: jour 16

(2/4/20) Ma chérie a fini (enfin) par me le dire. "Tu me manques, j'ai besoin de toi !". Ce qu'il fallait. Comme de mettre la clé dans le démarreur. Alors j'ai cherché tous le prétextes pour quitter ma yourte et mon désert... - la liaison internet est pourrie, ç'est uniquement le partage de connexion de mon téléphone. Un brave instrument celui-là. - le chat sous la yourte en a marre de...

Publié le 02/04/2020 dans la plage de... par robinsondesiles | Lire la suite...

Confinement: jour 15

(1/4/20). le quatorzième jour c'était hier. En toute logique, je devrais quitter cet endroit et rentrer à la maison, et être encore confiné indéfiniment dans une ville, cette fois, et dans un confinement partagé dans un espace fini. J'hésite. Ici le regard porte jusqu'à l'horizon depuis les fenêtres. Les bruits sont ceux de la nature. Quelquefois les avions viennent s’entraîner au-dessus...

Publié le 01/04/2020 dans la plage de... par robinsondesiles | Lire la suite...

Ombre élastique au petit matin

Mon ombre ne rassure que moi   On dit que ceux qui errent sans elle ne savent qu’ainsi leur infortune de spectres chagrinés et perplexes   et je vois bien la mienne hésiter entre chien et loup sur les pavés de vieilles villes aux tramways hantés   sans comprendre pourquoi elle aussi voudrait s’étirer comme un élastique et claquer d’un coup sec   tel...

Publié le 09/03/2020 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant