Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : philippe sollers

Tags relatifs

Dernières notes

Les dimanches poétiques (277)

"Mon amour, tu me manques incroyablement : loin de toi, c'est immédiatement toutes les poches d'angoisse qui se rouvrent, laissent échapper leurs questions fétides, la nuit devient un long défilé de ce qui peut passer à travers l'intestin, la colonne vertébrale pour venir frapper le cerveau de biais. Sans toi, c'est "l'à quoi bon", tout de suite. Pense à moi, garde tout, de près, contre...

Publié il y a 14 jours dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Suite Sollers XIII - Légende du père (Agent secret, 2021)

  Sollers, Julia Kristeva et leur fils David   « Le bonheur est possible. Je répète. Le bonheur est possible. »       Tout ce qui aura rendu heureux Philippe Sollers n’est pas permis : l’envie d’être un oiseau (et donc l’être dans une phrase) ou un poisson pour « nager dans l’encre bleue » ; l’enfance, milieu des...

Publié le 19/04/2021 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (273)

"Décidément, je suis décidé, à mon retour, à reprendre une attitude terroriste. La gentillesse et la complaisance ne me vont qu'à demi. Un petit saccage. Ce sera aussi plus amusant." Philippe SOLLERS in Lettres à Dominique Rolin 1958-1980 (Ed. Gallimard - 2019)

Publié le 28/02/2021 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Peines d'amour perdues - Les Folies françaises

Watteau, L'enseigne de Gersaint   La pièce du confinement, par excellence – que l’on a représentée pendant l'hiver 1593 – 1594 sur une scène privée, dans la maison du comte de Southampton, les théâtres étant fermés à cause de la peste. Et qui paradoxalement (peut-être pas tant que ça) est la pièce la plus gaie, la plus spirituelle de Shakespeare, sans négatif aucun *...

Publié le 01/12/2020 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Lettres à Dominique Rolin (T2) - Ph. SOLLERS

L'écriture est tout: elle force, elle traverse, elle démasque, elle règle, elle gagne à tous les coups. Voilà ce qu'on fait, nous autres! Ils ne se doutent de rien, ou de pas grand-chose, ce qui est quand même stupéfiant. Ca se passe pourtant sous leurs yeux, en toute impunité, ou presque. De temps en temps, ils ont un doute... Vite effacé, ce serait trop énorme. Oui, oui, l'Ecriture avec un...

Publié le 25/05/2020 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Les dimanches poétiques (258)

"Mon amour Je ne te dis jamais assez que je t'aime, c'est là le problème. Si je m'écoutais, je te téléphonerais toutes les dix minutes, cela deviendrait hallucinant, donc, note bien que je suis fou (de toi). Voilà bien la chose la plus raisonnable que j'ai faite de ma vie (être fou de toi). Petite femme d'amour, on est au cœur des choses. Des choses? Même pas: au cœur du cœur. Le Cœur...

Publié le 17/05/2020 dans La plume et... par Do | Lire la suite...

Sollers et son double

   Avec ce nouveau livre,  Désir , Philippe Sollers ressuscite la figure d'un personnage singulier de l'histoire. Louis-Claude de Saint-Martin, surnommé le Philosophe Inconnu, est né à Ambroise en 1743. Il a vécu une vie d'aventurier de l'esprit, au cœur même de ce XVIIIe siècle qui plaît tant à Sollers. Grande figure de l'Illuminisme, par ses différents ouvrages, qu'on ne lit...

Publié le 07/03/2020 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

Matzneff : pédophile ET misogyne, par Damien Taelman

Photographie (détail) de Juan Asensio. Sa Majesté Philippe Sollers (et ses bouffons) dans la Zone . Voici la dix-huitième leçon de Damien Taelman qui évoque fort utilement la brûlante actualité journalistique de Gabriel Matzneff puisque le rôle de l'un de ses plus fidèles lecteurs et soutien indéfectible (et, bien sûr, éditeur, chez L'Infini de Gallimard) Philippe Sollers,...

Publié le 12/01/2020 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Suite Sollers XI - Notes sur La Volonté de bonheur (Sollers par Gérard de Cortanze)

  L'inceste formateur. Le moi social, toujours une construction des autres. L'enfer, c'est donc bien les autres - c'est-à-dire le social. L'enfer, c'est le social. Et le paradis ? L'intime et le cosmique.  « Un grand artiste vient toujours d’une sauvagerie d’enfance. » ( Les Passions de Francis Bacon .) Les deux frères Joyaux qui épousent deux sœurs...

Publié le 08/12/2019 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Les affinités électives de Jean-Marie Le Clézio, par Damien Taelman

Photographie (détail) de Juan Asensio. Sa Majesté Philippe Sollers (et ses bouffons) dans la Zone . Voici la dix-septième leçon de Damien Taelman , excellent professeur et réducteur des prétentions ineffables d'un bouffon, que je n'aurai pour ma part toutefois pas attendu pour clamer haut et fort cette évidence, après tant d'autres : Philippe Sollers n'est rien seul et,...

Publié le 24/11/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant