Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : papon

Tags relatifs

Dernières notes

17 octobre 1961

Publié le 17/10/2017 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

17 octobre 1961 - 17 octobre 2013 : 52e anniversaire - Vérité et Justice

Communiqué de la Ligue des Droits de L'Homme Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre feu discriminatoire qui leur avait été imposé par Maurice Papon, préfet de police de Paris. Ils défendaient leur droit à l’égalité, leur droit à l’indépendance et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Ce jour-là, et les jours...

Publié le 16/10/2013 dans L'AN VERT de... par lanvert | Lire la suite...

17 octobre 1961 - 17 octobre 2012, 51e anniversaire d'un crime d'Etat

Appel pour qu'avec le 50 e anniversaire de la fin de cette Guerre d’Algérie, les plus hautes autorités de la République reconnaissent les responsabilités de la France afin qu’une page nouvelle s’ouvre sur l’amitié et la fraternité entre les peuples algérien et français.   Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre feu...

Publié le 11/10/2012 dans L'AN VERT de... par lanvert | Lire la suite...

50 ANS APRES - CHARONNE, LES MORTS QU’ILS VEULENT OUBLIER !

" Il faut faire parler les silences de l'Histoire " - Michelet 1962 - 2012 : LA TUERIE DU METRO CHARONNE En 1962, la guerre coloniale en Algérie dure depuis huit ans déjà. L'Organisation armée secrète (O.A.S.), groupuscule fasciste, sème la terreur par des attentats tant à Alger qu'en métropole. Le 7 février, ses militants posent dix charges plastiques dans la capitale, visant des...

Publié le 07/02/2012 dans PCF... par diazd | Lire la suite...

Le crime d’Etat du 17 octobre 1961

Communiqué de la LDH : Reconnaître le crime d’Etat du 17 octobre 1961 et permettre l’accès aux archives "La Ligue des droits de l’Homme demande que, par la voix des plus hautes autorités de la République, soit reconnu dans le crime d’Etat qu’a constitué la violente répression d’une manifestation désarmée d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961. Cet épisode est emblématique des...

Publié le 17/10/2011 dans Le Sillon 04 par C.CF | Lire la suite...

un article sur ”AUX VENTS !”

C'est dans KIBLIND , cette belle revue -et gratuite en plus de cela- que l'on trouve partout à Lyon. AUX VENTS ! par A.Demousson   Il fallait oser : publier le gros roman d’un parfait inconnu ! C’est le nouveau pari de la collection «  À charge  » des éditions À plus d’un titre , avec la sortie du troisième titre de son...

Publié le 23/04/2009 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Lésion d'HONNEUR

Papon, qui n'est de toutes les façons sans doute pas blanc comme la neige hivernale floconnant au-dessus de Treblinka ou Sobibor, veut se faire enterrer avec sa Rosette ? La belle affaire ! Cette distinction lui a été retirée, de toute façon . Or, légalement, si un ex-récipiendaire veut porter en public une décoration qui lui a été retirée, il encourre une sanction pour port injustifié de...

Publié le 22/02/2007 dans IN BLog we... par Nikolaz | Lire la suite...

LA LEGION D'HONNEUR DE MAURICE PAPON

Maurice Papon est décédé samedi 17 février à l'âge de 96 ans. Il avait été condamné en 1998, à l'instigation de la LICRA, pour "complicité de crimes contre l'humanité" pour son rôle dans l'arrestation de juifs sous l'occupation. Je rappellerai demain les grandes lignes d'une affaire qui fut particulièrement emblématique pour la Ligue antiraciste qui déclara à l'époque: "L'événement...

Publié le 21/02/2007 dans LICRA : « La... par Anne Kling | Lire la suite...

Papon is dead

L' info qui tombe un dimanche. Et qui malgré tout n'arrachera aucune larme. Mort d'un salaud cynique . Fonctionnaire froid, zélé et discipliné. Bon soldat appliquant les consignes à la lettre. Aucun regret manifeste. Tout bien considéré. Une bonne nouvelle. Bien que tardive. Et naturelle.

Publié le 18/02/2007 dans DUBUC'S BLOG par dubuc | Lire la suite...

Page : 1