Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : maurice maeterlinck

Tags relatifs

Dernières notes

Maurice Maeterinck, L'intelligence des fleurs

       Nous avons mis longtemps un assez sot orgueil à nous croire des êtres miraculeux, uniques et merveilleusement fortuits, probablement tombés d’un autre monde, sans attaches certaines avec le reste de la vie, et, en tout cas, doués d’une faculté insolite, incomparable, monstrueuse. Il est bien préférable de n’être point si prodigieux, car nous avons appris que les...

Publié le 17/06/2020 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

La vie des fourmis de Maurice Maeterlinck

La vie des fourmis de Maurice Maeterlinck   par Denis BILLAMBOZ Ex: https://interligne.over-blog.com   Pour clore la trilogie qu’il a consacrée aux insectes vivant en société organisée, Maurice Maeterlinck, après avoir étudié la vie des abeilles et des termites, s’est intéressé à celle des fourmis qui est encore plus complexe car il...

Publié le 11/03/2020 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Quelques textes à lire impériativement du Professeur Roland Hubert

Maurice Maeterlinck Synergies européennes - Ecole des Cadres (Wallonie) Quelques textes à lire impériativement du Professeur Roland Hubert (F.N.R.S. & Université Catholique de Louvain) Ces textes expriment de manière approfondie le tropisme nouveau vers la littérature vernaculaire des provinces belges, afin de dégager le pays de la cangue que lui impose Paris et les...

Publié le 30/05/2017 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

« Les châteaux rêvés sont les seuls habitables »

Comment savoir si on se ment ? Comment connaître nos rêves profonds ? Comment trouver le moyen de les accomplir ? Comment vivre sa passion, réaliser son rêve - que ce soit l'écriture ou la nature, le sport ou la musique, les animaux ou la prière... Maurice Maeterlinck écrivait que « Les châteaux rêvés sont les seuls habitables » .   I Pour vivre sa passion et...

Publié le 10/09/2015 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

HONORÉ SOIT DEBUSSY 3

Eh oui, il y a un supplément. C'est que j'ai eu la surprise de trouver dans Le Monde daté "dimanche 14-lundi 15 juin 2015" le compte rendu qu'a fait Marie-Aude Roux, la chroniqueuse musicale du journal, du spectacle donné en ce moment à l'opéra de Lyon : Pelléas et Mélisande, de Maeterlinck et Debussy.  Je n’irai donc pas voir cette version de Pelléas et Mélisande. On l’avait...

Publié le 14/06/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Maurice Maeterlinck - Une petite pincée pour commencer

Tous les prétextes sont bons pour parler poésie, et suite à un billet chez Keisha , j’ai eu vent du Mois Belge, instauré pour ce mois d’avril par Anne et Mina . Alors j’ai eu envie de participer, en rappelant à notre bon souvenir mon cher Maurice Maeterlinck, auteur dont j’apprécie particulièrement la poésie. On reparle de cet auteur très vite, en attendant, un poème que j'aime...

Publié le 05/04/2015 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

Par une grande innocence ...

Le silence est l'élément dans lequel se forment les grandes choses, pour qu'enfin elles puissent émerger, parfaites et majestueuses, à la lumière de la vie qu'elles vont dominer. MAURICE MAETERLINCK, "Le trésor des humbles", éditions Mercure de France, Paris 1896 La musique est dans les ombrages. Pour l'écouter vous pouvez cliquer sur l'image . Dans un monde de rudesse l'amour...

Publié le 06/08/2010 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Bonheur et humilité (Un texte de Maurice Maeterlinck)

    on trouve dans le bonheur une humilité plus profonde et plus noble, plus pure et bien plus étendue que celle qu'on trouve dans le malheur.  "(...) on trouve dans le bonheur une humilité plus profonde et plus noble, plus pure et bien plus étendue que celle qu'on trouve dans le malheur. Il y a une humilité que l'on doit mettre au nombre des vertus parasites, avec...

Publié le 09/04/2006 dans Le Blog de... par Louis-Paul | Lire la suite...

Page : 1