Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : louis soutter

Tags relatifs

Dernières notes

Sereine Berlottier, Louis sous la terre

                                       [..] Où tu embarques, comment tu débarques, qui te rejoint, combien de temps cela dure, ce qu’il y a dans tes caisses, tes vêtements, tes livres, ton violon,...

Publié le 01/10/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Boréales

De partir dans la rue avec les premiers rayons du soleil, et de se retrouver un peu plus loin, face aux slogans haineux d’une manifestation de plus en plus notoirement extrémiste, hante par les substrats de religiosité exposés, compromis à une transcendance qui semble si irréelle face aux rayons, et qui pousserait à prolonger le chemin opposé, si fort d’Anand Patwardhan, de questionner le...

Publié le 16/04/2013 dans Le dernier... par Le dernier coquelicot | Lire la suite...

Louis Soutter et tout le tremblement

Bye bye fouta et crème bronzante! Une pensée émue pour ceux qui remontent. On leur jettera pas la pierre s’ils s’autorisent un détour par Rodez qui prolongera l’été 2012 jusqu’au 14 octobre au Musée Fenaille . Une exposition y rassemble 80 dessins de Louis Soutter (1871-1942), issus des cahiers « noircis » par l’artiste lors de son séjour à l’Asile de Ballaigues entre 1923 et 1930....

Publié le 24/08/2012 dans animula vagula par animula vagula | Lire la suite...

Louis Soutter moins souterrain

" Il a appris à regarder en dedans. Par lui, nous pouvons regarder dedans un homme. Un homme racé, cultivé, ayant passé par tous les luxes de l'argent et une vie intelligente. Et qui aujourd'hui, remontant du réfectoire triste, couvre chaque jour, à soixante-cinq ans, un papier blanc de ces âpres, fortes et admirables compositions. " Le Corbusier, "Louis Sutter, L'inconnu de la...

Publié le 15/07/2012 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

LaMicalement vôtre

Roulent-ils en Dino Ferrari ou en Aston Martin DBS?   Sont-ils enfants de Brooklyn ou rejetons de l’aristocratie britannique? Autodidacte à l’accent populaire pour l’un ou dandy un peu snob faisant sonner les dentales pour l’autre? C’est ce qu’on a tendance à se demander au sujet de messieurs Mermod et Eternod, les collectionneurs-duettistes de l’art brut. Et on aurait...

Publié le 03/04/2011 dans animula vagula par animula vagula | Lire la suite...

Louis Soutter fait son Marché

Louis Soutter, je vous ferais pas l'injure de vous dire qui c'est. Depuis que son cousin a fait entrer cet « inconnu de la soixantaine » dans le labyrinthe du Minotaure en octobre 1936, ce serait bien le diable si vous n'aviez pas croisé l'un des milliers de feuillets qui ont été publiés sur son compte. Michel Thévoz lui a consacré plusieurs bouquins. Et aujourd'hui, il est même...

Publié le 17/02/2010 dans animula vagula par animula vagula | Lire la suite...

En revenant de l’Outsider Art Fair

C’est pas mon habitude de vous passer les plats quand la table est desservie mais là j’ai des excuses, j’attendais que Brigitte rentre de NewYork avec son chien Louping pour vous parler de l’Outsider Art Fair. Si NYC est une Grosse Pomme, Louping est un scottish terrier hyper gambadeur. Au resto, Louping gîte sous la table en gémissant d’un air impérialiste au fil de la...

Publié le 08/02/2008 dans animula vagula par animula vagula | Lire la suite...

Page : 1