Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : louis guilloux

Tags relatifs

Dernières notes

Louis Guilloux : Le Pain des rêves

Louis Guilloux (1899-1980) journaliste, natif de Saint-Brieuc, publie son premier roman en 1927 et en 1935 Le Sang noir  rate de peu le prix Goncourt (raflé par Joseph Peyré avec Sang et Lumière ). Ses convictions humanistes le conduiront à devenir secrétaire du 1er Congrès mondial des écrivains antifascistes et responsable du Secours Populaire. Le Pain des rêves date de 1942....

Publié le 20/11/2017 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

Louis Guilloux à Paris

Louis Guilloux, né et mort à Saint-Brieuc (1899-1980), est un écrivain français. Grâce à une bourse il entre au lycée de Saint-Brieuc où il s'y lie d'amitié avec le professeur de philosophie Georges Palante (Il s’en inspirera pour composer le personnage de Cripure, héros du Sang Noir ) et découvre Romain Rolland et Jules Valles dont il partagera la révolte. Durant la Première Guerre...

Publié le 12/11/2017 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

LES PRIX LITTERAIRES: ”Robert Merle reçoit le prix Goncourt et Louis Guilloux le prix Renaudot”

  ROBERT MERLE RECOIT LE PRIX GONCOURT ET LOUIS GUILLOUX LE PRIX RENAUDOT Les Actualités Françaises  08/12/1949 - 57s     Au restaurant Drouant, les membres du jury, COLETTE, Françis CARCO, Roland DORGELES, Gérard BAUER, Philippe HERIAT, Armand SALACROU sont attablés pour élire le nouveau prix Goncourt . C'est Robert MERLE, pour son roman "Week-end à...

Publié le 02/12/2012 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Les ténèbres électrisés

Q uand venait le soir autrefois et que je regardais la ville, tout ce qui l’entourait restait plongé dans les ténèbres. La ville n’était qu’un ramassis de vieux toits et de clochers : le clocher pointu de Nazareth, celui de l’hôpital, le dôme de la gare, les deux tours carrés de l’église Saint-Michel sur l’une desquelles pendant plus de quatre...

Publié le 27/10/2012 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Louis Guilloux : Le sang noir

Louis Guilloux (1899-1980) journaliste, natif de Saint-Brieuc, publie son premier roman en 1927 et en 1935 Le sang noir rate de peu le prix Goncourt, raflé par Joseph Peyré avec Sang et Lumière . Ses convictions humanistes le conduiront à devenir secrétaire du 1 er Congrès mondial des écrivains antifascistes et responsable du Secours Populaire. Ce roman – Le sang noir - est considéré...

Publié le 14/10/2012 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

Camus et la pauvreté

« Presque tous les écrivains français qui prétendent aujourd’hui parler au nom de prolétariat sont nés de parents aisés ou fortunés. Ce n’est pas une tare, il y a du hasard dans la naissance, et je ne trouve cela ni bien du mal. Je me borne de signaler au sociologue une anomalie et un objet d’études. On peut d’ailleurs essayer d’expliquer ce paradoxe en soutenant, avec un sage de mes...

Publié le 07/01/2010 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Louis Guilloux : Le sang noir

Louis Guilloux (1899-1980) journaliste, natif de Saint-Brieuc, publie son premier roman en 1927 et en 1935 Le sang noir rate de peu le prix Goncourt, raflé par Joseph Peyré avec Sang et Lumière . Ses convictions humanistes le conduiront à devenir secrétaire du 1 er Congrès mondial des écrivains antifascistes et responsable du Secours Populaire. Ce roman - Le sang noir - est considéré...

Publié le 12/11/2009 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

14 octobre 1980

Mort de Louis Guilloux, un jour de pluie, à Saint-Brieuc.   " Q uand venait le soir autrefois et que je regardais la ville, tout ce qui l’entourait restait plongé dans les ténèbres. La ville n’était qu’un ramassis de vieux toits et de clochers : le clocher pointu de Nazareth, celui de l’hôpital, le dôme de la gare, les deux tours carrés de l’église...

Publié le 14/10/2009 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Louis Guilloux : d'une guerre l'autre

Nous saluons l'un des événements majeurs de cette rentrée littéraire, la parution dans la collection In quarto de Gallimard (et ce à quelques semaines de l'anniversaire de sa mort) de plusieurs récits de Louis Guilloux.  Le volume en question, préfacé par Philippe Roger, comprend la Maison du peuple & Compagnons , Labyrinthe , qu'on ne trouvait jusqu'alors que dans les...

Publié le 25/09/2009 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Rotrou, Guilloux, même combat

Deux jours encore d’interrogations. Plus que deux jours. Me disais, vendredi soir, l’esprit essoré à force de revivre la même-même scène («  votre convocation s’il vous plait, votre papier d’identité, vous prendrez ce texte de votre liste…   vous avez une demi-heure … ») et d’entendre en gros, les mêmes-mêmes choses dans la bouche de gens qui se ressemblent (des parents qui...

Publié le 06/07/2009 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant