Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : littératue

Tags relatifs

Dernières notes

L'imperméable rouge

Des années après, je t'ai retrouvée. Tu portais un imperméable rouge. C'était un matin de pluie, un de ces matins gris que j'abhorrais. Un de ces matins où je marchais, absent au monde, sans un seul regard pour ce ciel gris. Je ne voyais personne ou plus précisément mes nerfs optiques transmettaient des signaux que je voulais ignorer. Je ne voulais percevoir qu'une foule grise, anonyme,...

Publié le 16/12/2018 dans Music Books... par Play B | Lire la suite...

Hermès, Charles Quint, Philippe II et le Duc D'Albe

Roman-théâtre - Doofie : Ma chère Dummie, je viens de faire une recherche et je suis tombée sur un article en néerlandais sur l'encyclopédie Klikimédia.. Ton je ne sais combien de fois arrière-grand-oncle Hermès, le frère de ton aïeule Baerbel  n'était pas seulement le conseiller de Charles Quint. Né en 1500, professeur de droit à la faculté de Louvain de 1526 jusq'à son mariage en...

Publié le 16/03/2013 dans La... par domino, Dom | Lire la suite...

Béraud, à vif

  À l'heure, si proche, où le Fils apparaît, une pensée pour le père. Non pas celui qui est aux Cieux, à la fois terrible et miséricordieux, et dont l'existence est un pari (parfois grandiose, souvent assassin) mais le commun, le mien, le vôtre, celui de chacun, avec lequel nous avons eu, qu'il fut présent ou absent, vivant ou mort, vivant puis mort, à partager,...

Publié le 23/12/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Ernesto Sabato, combatif

Ernesto Sabato est mort il y a deux jours. Il allait avoir cent ans. Sa disparition prend donc place entre le wedding cake   d'une monarchie qui tolère les déguisements nazis d'un petit-fils et l'élimination incertaine de Ben Laden. Autant dire qu'il meurt dans la parfaite indifférence d'un mond e absurde. Et sur l'absurdité violente, désastreuse de l'existence, il en savait un...

Publié le 02/05/2011 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Ce que l'on devient

Mon idée  - qui était aussi celle de Michel Foucault dans ses tout derniers textes - c'est que l'on écrit moins pour savoir qui l'on est que ce que l'on devient ; ma conviction c'est que l'enjeu d'un livre c'est moins d'être soi, de se rejoindre, de coïncider avec sa vérité, ses ombres, l'éternel enfant en soi et autres idioties du même tonneau, que de se changer, de devenir quelqu'un...

Publié le 21/12/2008 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1