Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : les désarçonnés

Tags relatifs

Dernières notes

Pascal Quignard, Les désarçonnés

                                             On appelle fonctionnaires les hommes qui remplissent toutes les fonctions qui contribuent au fonctionnement de l’État. Les fonctionnaires sont les hommes grâce auxquels l’État fonctionne en l’état. Le mot français « état »...

Publié le 27/11/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Le rivage oublié (II)

Il faut savoir répondre dans le vide. Ce sont les livres. Il faut savoir se perdre dans le vide. C’est la lumière dans laquelle on les lit ; il ne faut répondre aux autres qu’en créant. PASCAL QUIGNARD : extr. "Les désarçonnés", Septième volume du "Dernier royaume" , éditions Grasset, 2012.    Pascal Quignard cite Montaigne tombé de cheval lors d'une promenade....

Publié le 09/03/2015 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Pascal Quignard, « Les désarçonnés »

photographie © :CChambard   Chapitre xlii Ovide   « L’ anthropomorphose n’est pas achevée. On ne peut définir l’homme sans en faire une proie pour l’homme. La question humaniste : “Qu’est-ce que l’homme ?” énonce un danger de mort. Si on forme le vœu de ne pas exterminer les humains qui ne répondent pas à leur définition – religieuse,...

Publié le 09/01/2015 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Pascal Quignard, Les Désarçonnés

   Des millions de victimes sur des milliers de siècles ont rarement songé à prendre leurs jambes à leur cou faute qu'elles aient eu, quant à elles, le moindre soupçon de ce qui les attendait. Elles hurlent sur place sans finir parce qu'elles sont hypnotisées par l'agressivité qui les martyrise. Cette agressivité est le désir sans inhibition de la mort. S'entretuer est la passion...

Publié le 27/01/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Pascal Quignard, Les Désarçonnés

      La Boétie      Nous naissons tout à coup dans l'air atmosphérique, aveuglés par la lumière solaire, asservis aux plus humiliantes dépendances.      La liberté ne fait pas partie de l'essence de l'homme      La détresse originaire impose à la survie du petit qui vient de crier soin, propreté,...

Publié le 25/11/2012 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1