Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : le temps qui passe

Tags relatifs

Dernières notes

LE TEMPS QUI PASSE

  LE TEMPS QUI PASSE   Le temps qui passe, exclusif, est ton ami. Il favorise l'acceptation des réalités, Le noir des nuits, le noir des révoltes, Et apprivoise les émotions. Il exprime une fragilité inattendue, Dans les mystérieuses turbulences de l'âme, Dans l'opiniâtre complexité des caractères. Il autorise, magnanime, Certains rêves à jamais insatisfaits,...

Publié le 08/12/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

RÊVERIE

  RÊVERIE   Il me plaît de rester volontairement solitaire Dans l’embrasure vive du temps qui passe, Et de m’abandonner sans plus de retenue Aux délices d’une rêverie résolument irresponsable.   Je trace ma propre trajectoire Grâce à l’inadéquation fondamentale D’une profonde flânerie dans l’imaginaire, Attentif au...

Publié le 31/07/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

LE TEMPS QUI PASSE

    LE TEMPS QUI PASSE   Le temps qui passe, exclusif, est ton ami. Il favorise l'acceptation des réalités, Le noir des nuits, le noir des révoltes, Et apprivoise les émotions. Il exprime une fragilité inattendue, Dans les mystérieuses turbulences de l'âme, Dans l'opiniâtre complexité des caractères. Il autorise, magnanime, Certains rêves à jamais...

Publié le 30/07/2012 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

L’INSTINCT DE L’ODE-LA

      L’INSTINCT DE L’ODE-LA   Cela restera à jamais comme un jour autre…   Niches intemporelles aux angles morts du temps Dans les décors animés de son imaginaire, La magie du présent sature le quotidien.   Yeux verts fascinants sont l’amour d’une vie, Incommensurable passion aux flammes embrasées…  ...

Publié le 01/03/2012 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

La plage

Nous nous hâtons, pour survivre, de confondre l'univers avec le tissu d'amitié dont nous sommes entourés, tant il est vrai que le plus difficile dans l'existence c'est de ne pas se laisser décourager par la solitude. VLADIMIR JANKELEVITCH J'attendais sur la plage, le vent brouillait les personnages tout ce que nous avons cru voir ne pourrait exister ici. A nouveau, tu voyais la...

Publié le 17/07/2011 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

”Le temps qui passe” au Théâtre des Mathurins

"La poésie se trouve au dessus des mots" Un plateau nu, deux chaises pour seul décor :  ce qui importe, c'est le texte, le jeu, la rencontre entre ces deux là. Une femme à fleur de peau à la recherche d'un père absent depuis son enfance. Un homme, spécialiste de l'abandon (mais qui est-il au juste : un psy ? un détective ? un peu des deux ?) totalement désarmé par son...

Publié le 17/04/2011 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Increvable (2 ans après)

Cette affichette est une sorte de petit miracle, quand on pense que je l'avais déjà photographiée sur ce même poteau (presque en face de la porte dorée du parc de la Tête d'Or) le 18 mai 2008. Je vous re-propose un petit tour de manège pour mémoire. Choc des photos, résumé en images : http://certainsjours.hautetfort.com/archive/2008/05/19/increvable.html L'année suivante, je...

Publié le 18/05/2010 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Notes givrées 1

"La source de goutelette pour le givre est un nuage ou le brouillard [...] Il est fréquent en hiver sur le sol, la végétation, les objets et les aéronefs. Le givre peut également se déposer sur des flocons de neige dans les nuages et les enrober d'un dépôt glacé qui augmentera leur densité." Wikipédia : voir "givre" . (Si vous ne voulez pas vous en tenir à la poésie du Ouiki vous pouvez...

Publié le 28/12/2009 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

mon labeur

Je suis depuis ce matin à cet âge où, serait-ce le double il serait temps de partir. Espérant avoir encore l'esprit clair. Et le cœur enfin léger car j'en ai soupé des peines et des chagrins. Je suis aussi à cet âge où la loi impose désormais que les organismes compétents m'informent de ma situation précise au regard de ma future retraite. Comme par un fait-exprès, j'ai donc reçu dans...

Publié le 15/12/2009 dans entre deux eaux par entre2eaux | Lire la suite...

Comme un dimanche avec Melle Branche

C'est sur le Boulevard de la Croix-Rousse au milieu de l'après-midi, que nous retrouvons l'héroïne de nos dimanches, au patronyme si Alcestien : Melle Branche. ( Souvenez vous, cet hiver elle faisait son marché place Wilson en tâchant de ne poser sa canne qu'en de savants calculs), nous l'aperçûmes, (depuis elle a changé de coiffeuse), un autre dimanche, sur la presqu'île devant le magasin...

Publié le 31/05/2009 dans Certains jours par Frasby | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant