Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : laure hinckel

Tags relatifs

Dernières notes

« Tout est réel, toujours »

Mircea Cărtărescu, Solénoïde , traduit du roumain par Laure Hinckel, les Éditions Noir sur Blanc, 2019. Prix Millepages 2019 Prix Transfuge 2019 du meilleur roman européen La parution d’un roman de Mircea Cărtărescu est toujours un événement. C’est évidemment le cas ici, et plus encore : Solénoïde est un monument ; pas seulement par les dimensions extérieures...

Publié le 12/12/2019 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Révolutions hallucinées

Mircea Cartarescu L’aile tatouée . Roman traduit du roumain par Laure Hinckel. Denoël, 2009.   « Ce n’est pas l’oiseau, mais le papillon qui a été pour les Grecs et pour ceux qui les ont précédés le symbole de l’âme et de l’immortalité. […] Le papillon a inventé l’âme humaine ».   Troisième volume d’une trilogie...

Publié le 24/04/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Nous aimons avec un cerveau d’enfant

Pourquoi nous aimons les femmes de Mircea Cartarescu, Nouvelles traduites du roumain par Laure Hinckel Denoël, 2008   (par Jean-Pierre Longre)   Pourquoi, vraiment ? Peut-on répondre autrement que par la pirouette finale qui, entre autres merveilleuses raisons, clôt le livre : « Parce qu’elle sont des femmes, parce qu’elles...

Publié le 16/10/2008 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Page : 1

Tags les plus populaires