Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jean tardieu

Tags relatifs

Dernières notes

Jean Tardieu, Pages d'écriture

                                             Les mots de tous les jours      Il faut se méfier des mots, ils sont toujours trop beaux, trop rutilants et leur rythme vous entraîne, prêt à vous faire prendre un murmure pour une pensée.    Il...

Publié il y a 7 jours dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean Tardieu,On vient chercher Monsieur Jean

                                    Une bouteille à la mer      Aussi loin que je remonte dans ma mémoire, c'est-à-dire jusqu'à ces moments privilégiés où un enfant commence à prendre conscience de lui-même et de ce qui l'entoure, il me semble avoir toujours entendu une...

Publié le 16/05/2018 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

En complément de mes billets précédents à propos de l’installation de la statue de Voltaire à...

Un texte toujours d'actualité : Voltaire hors du temps et près de nous par Jean Tardieu Détail de la statue de Voltaire à Oyonnax ( Photo Ch. Cottet-Emard ) Le rôle déterminant de Voltaire, dans nos Lettres et dans notre histoire, nous impose non seulement de le célébrer, mais aussi de le relire de plus près et, en quelque sorte, d’essayer de le repenser, au...

Publié le 09/05/2018 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Jean Tardieu, Comme ceci comme cela

Comptine des civilisations   Pigeon vole voici voilà voici la veuve voilée harpe des douleurs fleurie et transpercée Vierge ou Niobé.   Voici voilà en la aréna le taureau qui s’est arrêté il ne sera pas mis à mort le public le torero dans un verre d’eau se sont noyés.   Pigeon hibou vautour vole vol à l’immensité un...

Publié le 06/09/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean Tardieu, Accents

                                                                      Le solitaire     Ce cloître est grand, que l’absence fait naître ; Pourtant les murs étoufferaient leur maître S’ils...

Publié le 01/04/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean Tardieu, Comme ceci comme cela

                                    Méditatif   Avant l’horreur c’était encore si peu de chose : vivre, un clin d’œil un regard mais quel regard quand il appareillait vers l’espace profond d’une nuit d’août illuminés par les étoiles déjà mortes signaux qui viennent...

Publié le 24/10/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean Tardieu, Formeries ; Comme ceci comme cela

                                                       La fin du poème      C’est la fin du poème....

Publié le 03/01/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Jean Tardieu, Margeries

Un oiseau loin de moi   Un oiseau loin de moi Une fleur sous la neige Une maison qui brûle   Un noir mourant de soif Un blanc mourant de faim Un enfant qui appelle   Le vent dans le désert La ville abandonnée L’étoile solitaire   En voilà bien assez Pour que je vous ignore Beaux jours de mon été.   Jean Tardieu,...

Publié le 16/11/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Cinquante ans de Off

Festival Off d’Avignon, juillet 2015. « Le plus grand théâtre du monde ».   Le premier spectacle « off » d’Avignon, créé par André Benedetto, eut lieu le 10 juillet 1966, en marge du Festival officiel. Premiers pas modestes et fulgurants d’un événement qui, d’année en année, a envahi la ville et les salles disponibles – collèges, chapelles, boutiques, lieux...

Publié le 11/07/2015 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

Jean Tardieu, Margeries

                          Clair de lune     L'image qui s'annonce et qui me suit Est-ce un rayon qui cherche au sol un doux appui Ou cette forme qui profite de la nuit Pour traverser à tire-d'aile sans un bruit La blanche ville où le travail s'est endormi ? Approche et marche de ce pas...

Publié le 05/01/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant