Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : green armchair

Tags relatifs

Dernières notes

Greener bent worry word

Not sure my shoulder can supply the shelter you seek for whilst, knocking at your door ancient dreams shake a silent cry I'm just an armchair... See? Yes, green and velvety and yet a simple fourniture granted to intimate pleasure So cold until you bring your warmth so dry until you spill your tears receptacle of eather fears or joys, or scenaries of yours I'm just an armchair... See? Do...

Publié le 31/01/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Eirin 115

E lle est rentrée avec... puis s'est laissée tomber entre les bras replets du fauteuil vert I l serait bientôt sec... le bouquet de genêts ne connaîtra jamais Sèvres ni verre R êverie ni chanson n'emportent plus son âme sur les vents du Galway vers les Aran I l n'est plus de raison même d'en faire un drame Ulster lui a repris son Adhamhan N ues comme le Burren ses mains demeurent...

Publié le 19/11/2017 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

ample heure (et consolation)

de tiniak  à Gaëna Armchair & Tristesse (illustration d' une connivence ) A vance, en ton simple appareil me délivrer une caresse aimante et fragile, Tristesse plus fraternelle qu’un soleil M ets entre mes mains ta rondeur je vais l’accorder à ma couche que, l’instant d’après, j’en abouche le petit lait, le fruit, la fleur P erce mon flanc d’un doigt plus sûr de se...

Publié le 24/09/2017 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Cousine forestière

Tant la forêt me plaît allant sur sa peau blanche trouver où m'oublier tomber, faire la planche et puis, apercevoir moutonnant, grise et noire sa tendre intimité offerte à mon idée Je l'écoute frémir peut-être à mon approche avec, en moi, ce mioche qui aurait tant à dire pour ce qu'elle m'a fait sur les pas de Poucet devenir enfin homme un trèfle dans l'album Je mâche ta lumière foison...

Publié le 05/03/2017 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Mon silence affamé

Silence rassasié de sonore aujourd'hui (à dévorer les bruits qu'agitait l'alentour) je mets à ta portée de possibles amours qui ne verront le jour qu'au plus fort de l'ennui   Au coin, le fauteuil vert livre ses confessions arme un semblant de chair à son bras de velours en déduit un roman de fluides parcours Je vais perdre ma vue à sa résolution   Je travaille au secret...

Publié le 19/07/2014 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1