Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : festival de cannes

Tags relatifs

Dernières notes

Compte rendu détaillé du Festival de Cannes 2017

Chaque année, depuis 17 ans, à la même période, je me retrouve prisonnière volontaire d’un labyrinthe délicieusement inextricable dont les frontières sont délimitées par les confins d’une ville appelée Cannes qui, pendant douze jours, devient le centre du monde. Ou du moins nous en donne la troublante illusion et s’en enorgueillit. Là où bat le cœur exalté et insatiable du cinéma. Là où...

Publié il y a 14 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de mon roman L'AMOR DANS L'ÂME

Voir mon premier roman "L'amor dans l'âme" comparé au cinéma de Woody Allen, que demander de mieux ? Retrouvez cette nouvelle critique sur le blog A & K's chronicles.over-blog.com, ici. Cliquez ici pour retrouver tous les articles consacrés à mon actualité de romancière.

Publié le 11/10/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de HAPPY END de Michael Haneke

Cette critique est extraite de mon compte rendu du Festival de Cannes 2017 à retrouver ici. « Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles.  Instantané d’une famille bourgeoise européenne.» nous indiquait le synopsis du dernier film de Michael Haneke, ironiquement intitulé (connaissant la noirceur de son cinéma, nous pouvions en effet douter de la sincérité du titre)...

Publié le 04/10/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de FAUTE D'AMOUR (LOVELESS) d'Andreï Zvyagintsev (prix du jury du Festival de Cannes 2017)

Cette critique est extraite de mon compte rendu du Festival de Cannes 2017 à retrouver ici. « Faute d’amour » est mon grand coup de cœur de cette édition que je retournerai voir pour vous en parler plus longuement et plus précisément. Boris et Genia sont en train de divorcer. Ils se disputent sans cesse et enchaînent les visites de leur appartement en vue de le vendre. Ils...

Publié le 25/09/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Ephéméride du 20 septembre

Millénaire de la Cathédrale de Strasbourg (2014)     2 Avant Jésus-Christ : L'armée de secours gauloise échoue devant Alésia   Vercingétorix capitulera sept jours plus tard. Ci dessous, l'oppidum vu d'avion :                 http://historyweb.fr/vercingetorix/  ...

Publié le 20/09/2017 dans LAFAUTEAROUS... par Dans la tradition de l'Action française | Lire la suite...

Critique de 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo

Cette critique est extraite de mon compte rendu du Festival de Cannes 2017 à retrouver ici. "120 battements par minute" a également obtenu le prix du public du Festival du Film de Cabourg 2017 dont vous pouvez retrouver mon bilan, là. C’est le film qui avait bouleversé les festivaliers au début de la 70ème édition du Festival de Cannes  et qui méritait amplement son Grand...

Publié le 11/09/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de 24 FRAMES d'Abbas Kiarostami

Cette critique est extraite de mon compte rendu du Festival de Cannes 2017. Le réalisateur iranien Abbas Kiarostami, disparu en juillet 2016,  a réalisé ces courts-métrages réunis par le producteur Charles Gillibert. La projection cannoise était doublement émouvante. Parce qu’il s’agissait d’un film posthume. Parce que c’était quelques heures après l’attentat de Manchester...

Publié le 09/09/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Critique de D'APRES UNE HISTOIRE VRAIE de Roman Polanski

Cette critique est extraite de mon compte rendu du Festival de Cannes 2017 à retrouver ici. Le Festival de Cannes 2017 commençait avec une mise en abyme et un fantôme avec "Les Fantômes d'Ismaël" de Desplechin et s’achevait avec un film aux thématiques similaires.  Peut-être pour nous dire que ces douze jours n’avaient été qu’un doux songe… « D’après une...

Publié le 07/09/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Sans pitié

T’as de beaux bleus, tu sais   SANS PITIE (BULHANDANG) - Sung-Byung Hung Bancal, le film sud-coréen projeté à Cannes ? Certes, mais bien plus réjouissant que tous les blockbusters américains de ces derniers temps. Il suffit parfois de quelques biceps, de costards et d’attitudes classes et de beaucoup, beaucoup de sang, pour convaincre. Le film de Sung-Byung Hung peut...

Publié le 15/08/2017 dans mirabelle-ce... par mirabelle | Lire la suite...

Critique de VISAGES VILLAGES d’Agnès Varda et JR

Que de poésie dans ce film, révélateur de la profondeur, la noblesse, la beauté et la vérité des êtres ! Présenté hors-compétition du dernier Festival de Cannes où il a reçu le prix L’œil d’or du meilleur documentaire, il est coréalisé par Agnès Varda et JR. Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux...

Publié le 15/08/2017 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant