Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : federico garcia lorca

Tags relatifs

Dernières notes

Jeu et théorie du Duende, de Federico Garcia Lorca, éd. Allia

Federico Garcia Lorca évoque avec humour l’ennui subi lors de conférences, pour introduire son intervention sur le duende, cette notion intraduisible en français, et peut-être même en espagnol castillan (même si le mot est bien un terme de la langue castillane, et si ce qu’il recouvre est part indéracinable de l’identité espagnole). Feu créatif du flamenco andalou, de la poésie andalouse,...

Publié il y a 10 jours dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Federico Garcia Lorca l'immense. Une citation, et des poèmes...

La pierre est un dos pour porter le temps / avec arbres de larmes et rubans et planètes. Federico Garcia Lorca (Corps gisant, « Llanto pour Ignacio Sanchez Mejias ») En espagnol…  La piedra es una espalda para llevar al tiempo / con árboles de lágrimas y cintas y planetas.  (Cuerpo presente, « Llanto por Ignacio Sánchez Mejías » /sur…...

Publié le 20/07/2018 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

inoubliable Federico

      Monde   Angle éternel La terre et le ciel. Pour bissectrice, le vent. Angle immense, Le chemin tout droit. Pour bissectrice, le désir. Les parallèles se rencontrent Dans le baiser. O cœur Sans écho, C’est en toi que commence et s’achève L’univers.   Federico Garcia Lorca  

Publié le 26/10/2012 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Andalousie(s). Lieu, histoire et culture...

«  J’appelle à des Andalousies toujours recommencées, dont nous portons en nous à la fois les décombres amoncelés et l’inlassable espérance.  » Jacques Berque , né en Algérie, leçon de clôture prononcée au Collège de France, en juin 1981. (Citation que j’avais choisie comme exergue d’un petit portail et qui convient aussi pour cette note…). L’Andalousie, qui a...

Publié le 07/03/2011 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Le duende

Un soir, la Niña de los Peines jouait avec sa voix d'ombre, avec sa voix d'étain fondu, avec sa voix couverte de mousse et l'enroulait à sa chevelure. Soudain elle se leva comme une folle pour chanter, sans voix, sans souffle, sans nuances, la gorge en feu, mais avec duende. Elle avait réussi à jeter bas l'échafaudage de la chanson, pour livrer passage à un démon furieux et...

Publié le 19/02/2010 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Solitude.

J'ai encore écrit le poème de Federico Garcia Lorca "Solitude" en onciale fine. J'ai joué avec l'encre et écrit le mot "solitude" à l'eau de javel. J'aime bien l'effet que cela donne. Voici :  

Publié le 22/11/2009 dans Nigritelle par Nigritelle | Lire la suite...

Encres.

Deux nouvelles calligraphie d'après un texte de Federico Garcia Lorca.    

Publié le 13/11/2009 dans Nigritelle par Nigritelle | Lire la suite...

Page : 1