Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : eugène sue

Tags relatifs

Dernières notes

”Quadruplez la dose...”

" Plusieurs de ceux que j’aime et que j’estime s’emportent contre les popularités actuelles, - Eugène Sue, Paul Féval, - des logogriphes en action ; mais le talent de ces gens, pour frivole qu’il soit, n’en existe pas moins, et la colère de mes amis n’existe pas, ou plutôt elle existe en moins, - car elle est du temps perdu, la chose du monde la moins précieuse. La question n’est pas de...

Publié le 18/09/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Eugène Sue : Le Juif errant

Marie-Joseph Sue dit Eugène Sue (Paris 1804 - Annecy 1857) dandy, voyageur, il hérite à 26 ans de la fortune paternelle, devient l’amant des plus belles femmes de Paris (il est surnommé le « Beau Sue » !!), adhère au très snob Jockey Club dès sa création en 1834. Après avoir dilapidé la fortune de son père en sept ans, il commence à écrire lorsqu’il est ruiné. Devenu écrivain, il est...

Publié le 19/03/2013 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

BALZAC 3

Pensée du jour : « Pascal a dit : "Douter de Dieu, c'est y croire". De même, une femme ne se débat que quand elle est prise ».   HONORÉ DE BALZAC     BALZAC a donc "pissé de la copie" pour payer ce qu’il devait à ses créanciers. Mais il faut être juste : EUGENE SUE, à la même époque, eut plus de succès, tout en pissant comme lui l’épisode quotidien de son...

Publié le 25/10/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Une plongée éblouissante au coeur des ”Mystères de Paris”

"Y'a une riche misère à Paris." Un magnifique spectacle et une prouesse en ce qui concerne l'adaptation : voilà les deux premières réflexions qui viennent spontanément après avoir vu Les Mystères de Paris, mis en scène par William Mesguich . Mais comment représenter un roman de plus de 1500 pages sur scène en 2h15 ? C'est la question que je me suis posée dès le départ. L'artifice...

Publié le 20/10/2012 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Page : 1