Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : emily dickinson

Tags relatifs

Dernières notes

Tour abolie

Il fallait d'abord traduire le poème de Guillaume d'Aquitaine en français, puis en anglais. C'était pour les besoins d'un spectacle dont j'ignorais tout. Seul ce poème importait. Pour le français, je proposai:     Ferai un vers d'absolument rien.     C'est ce premier vers qui concentrait toutes les attentions. Certains traducteurs préféraient "un vers de pur...

Publié il y a 14 jours dans écrire ou pas par Pierre Courcelle | Lire la suite...

Être siècle

Publié le 06/02/2018 dans écrire ou pas par Pierre Courcelle | Lire la suite...

EMILY DICKINSON, A QUIET PASSION

de Terence Davies *** Avec Cynthia Nixon, Jennifer Ehle, Johdi May, Keith Carradine Synopsis : Nouvelle-Angleterre, XIXème siècle. Dans son pensionnat de jeunes filles de bonne famille, la jeune Emily Dickinson ne cesse de se rebeller contre les discours évangéliques qui y sont professés. Son père se voit contraint de la ramener au domicile familial, pour le plus grand...

Publié le 06/05/2017 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

Morte pour la beauté

©paolapigani       Morte pour la Beauté _  je venais à peine D'être ajustée dans la Tombe Qu'on a couché Quelqu'un mort pour la Vérité Dans une Chambre voisine _   " Tombée pour quoi?" m'a-t-il soufflé "Pour la beauté", ai-je répondu _  " Moi _ pour la vérité _ Les deux sont Un  _ "Nous sommes Frères", a -t- Il dit _  ...

Publié le 01/11/2016 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

En passant

    Voici venu l'âge du plomb Dont on se souvient, si l'on y survit, Comme les gens qui ont froid se souviennent de la neige D'abord un frisson- puis la stupeur- et enfin l'abandon.   Emily Dickinson

Publié le 17/05/2016 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Emily Dickinson, « Y aura-t-il pour de vrai un matin »

« Je n’oserais pas quitter mon ami, Parce que — parce que s’il venait à mourir Pendant mon absence — et que — trop tard — J’atteigne le Cœur qui me désirait —   Si j’allais désappointer les yeux Qui fouillaient — fouillaient tant — du regard — Et ne pouvaient supporter de se clore Avant de m’“apercevoir” — de m’apercevoir —   Si j’allais...

Publié le 15/05/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Je ne suis personne

                                                          je ne suis personne ! et toi?...

Publié le 31/03/2016 dans nono par nono | Lire la suite...

Emily Dickinson, Nous ne jouons pas sur les tombes : recension

     Emily Dickinson a été largement accueillie en France et, avec des points de vue différents, traduite pour un ensemble de poèmes par Pierre Leyris et Patrick Reumaux, pour une grande partie de l’œuvre par Claire Malroux qui, en outre, lui a consacré un livre (1) . Il existe un dizaine d’autres choix dont, à vrai dire, on ne comprend pas toujours le principe, et seulement...

Publié le 22/12/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Emily Dickinson, Nous ne jouons pas sur les tombes

                        A quiconque sombre, tu diras que cela, debout désormais — A échoué comme Eux — et conscient qu’il se relevait — Poussé par le Fait, et non par la Compréhension Que la Faiblesse s’est dissipée — ou la Force — levée —   Dis-leur que le Pire,...

Publié le 04/10/2015 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Sans titre

    Ignorant quand l'aube viendra, J'ouvre toutes les portes.     Emily Dickinson            

Publié le 21/05/2015 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant