Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : du bellay

Tags relatifs

Dernières notes

Note sur la littérature...

30. Voilà bien la place qui échoit désormais à l’employé aux écritures. Certes, l’écrivain par nature fut toujours un esseulé, mais longtemps il échafauda dans les marges – où il se trouvait pour cela repoussé – des constructions littéraires audacieuses vouées un moment à l’incompréhension et au rejet d’une société qu’il défiait, anticipant la liberté nouvelle, la beauté de demain, dans...

Publié le 28/04/2015 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

France, mère des arts, des armes et des lois

    France, mère des arts, des armes et des lois, Tu m'as nourri longtemps du lait de ta mamelle : Ores, comme un agneau qui sa nourrice appelle, Je remplis de ton nom les antres et les bois. Si tu m'as pour enfant avoué quelquefois, Que ne me réponds-tu maintenant, ô cruelle ? France, France, réponds à ma triste querelle. Mais nul, sinon Écho, ne répond à ma...

Publié le 12/08/2014 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

” France, mère des arts, des armes et des lois ”...

François Marcilhac vient de publier dans l'Action française 2000 * une note qui nous paraît tout à fait opportune, à props de l'entretien que le Comte de Paris a accordé à Politique magazine, dans sa parution de jullet-août; il a raison, nous semble-t-il, de souligner la hauteur de vue du Prince comparée à la médiocrité des discours politiques habituels; et,...

Publié le 11/08/2014 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

”Je m'adresse...

. .. où je vois le chemin le plus battu." Du Bellay

Publié le 23/04/2014 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Lapidaires

Avant que de voir Rome pour la énième fois, penser à ses propres souvenirs et les heures passées, au tournant des années 80, à lire la Renaissance, sans comprendre vraiment ce que Du Bellay trafiquait de ses gémissements d'exilé. Tu découvrais Les Antiquités de Rome et sa misère devant le passé glorieux devenu poussière, tu la trouvais un peu facile, un peu sotte, même. Elle ne trouva sa...

Publié le 08/07/2012 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

De ne traduire, poète ou prosateur, aucun bon écrivain

*     Le livre que voici ne s’adresse pas aux seuls érudits ; il convient que tous les lettrés puissent lire le poème vénérable et s’y plaire. A leur intention, pour leur rendre l’effort moins rude et les assister chemin faisant, j’imprime en regard du texte ancien une transcription de ce texte en langage d’aujourd’hui, une « traduction ». Ainsi...

Publié le 19/12/2010 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

319. Découverte du patrimoine

Dimanche je suis allée visiter le château de Gizeux en compagnie de Christine. Ce magnifique château est situé au nord de Bourgueil, à la limite du Maine-et-Loire. C'est un château privé, meublé et ouvert au public depuis 1993. Il dispose également de quelques chambres d'hôtes et d'un gite. Vous trouverez de plus ample informations ICI....

Publié le 10/08/2010 dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Anatomie du verbe

Blocs de textes collés, chapitres tronqués d'un roman inabouti, à l'époque où je cherchais ma langue, il y a trois ans, quatre ans, la syntaxe m'obsédait, et la famille, le tissu, les chaînes, les touches du clavier des souvenirs, la mémoire des doigts, l'erreur, errance, errement, "ne pas devenir un anatomiste du verbe" disait Cioran, et ces images tombales chères à Cioran et au Du Bellay du...

Publié le 15/03/2009 dans folie minuscule par ... | Lire la suite...

Page : 1