Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : di caprio

Tags relatifs

Dernières notes

Leonardo

Publié le 31/07/2013 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Inception : mais dans quel niveau sommes-nous ?

Inception... Le genre de film où l'on ne comprend rien dès les cinq premières minutes. Cinq premières minutes qui, forcément, sont cruciales dans la suite du film. Les limbes, les niveaux, les architectes, l'inception, les décharges.. C'est tout un vocabulaire à maitriser dès lors que l'on s'attaque aux rouages du film. J'aime pas les films de ricains. J'étais sceptique. Je me suis...

Publié le 05/08/2010 dans Le blog de... par Titia | Lire la suite...

Scorsese tout près de s'échouer sur Shutter Island

Shutter Island commence par une image splendide. Un fond blanc laiteux laisse doucement apparaître les contours gris et fantomatiques d'un ferry. Le mystère est inscrit dans le film dès son ouverture. Deux US marshalls, joués par Leonardo Di Caprio et Mark Ruffalo sont sur un bateau, une enquête commence. Une femme s'est échappée de la prison-asile psychiatrique située sur Shutter Island,...

Publié le 21/03/2010 dans Ciné-club... par Cinéambulant | Lire la suite...

Scorsese et les Rolling Stones, même combat

Martin Scorsese a cette chance fabuleuse du type qui a réussi. Quoiqu'il filme, la critique sera extatique. On ira voir LE Scorsese comme on allait voir LE Kubrick . A la seule différence que Kubrick ne sortait pas un film par an. Cela dit, Scorsese est devenu une institution. Il filme bien le bougre. Fait-il des films intéressants pour autant? Je suis sceptique. Shutter Island ....

Publié le 16/03/2010 dans DUBUC'S BLOG par dubuc | Lire la suite...

Les Infiltrés (Martin Scorsese 2006)

  On aborde pas le nouveau long-métrage d'un réalisateur de la trempe de Scorsese comme si il s'agissait d'un quelconque metteur en scène , n'oublions pas que l'homme nous a dejà livré des chefs d'oeuvres absolus (les affranchis - Casino - Taxi driver - Raging bull   ou a un degré moindre  gangs  of new York ,c'est pourquoi on est en droit d'attendre...

Publié le 16/01/2007 dans Jimboland par Patrick MOLTO | Lire la suite...

Page : 1