Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : critique littéraire

Tags relatifs

Dernières notes

Au-delà de l'effondrement, 46 : Austerlitz de W. G. Sebald

Photographie (détail) de Juan Asensio. W. G. Sebald dans la Zone . Tous les effondrements . Acheter Austerlitz sur Amazon . Austerlitz , publié en 2001 par l'éditeur Carl Hanser Verlag, est sans doute l'un des textes où Sebald porte au plus haut point d'incandescence son art, qui est un art de l'enchaînement, donc de la mémoire, jamais plus éclatante et forte...

Publié il y a 1 jour dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L'Ange des ténèbres d'Ernesto Sabato

Crédits photographiques : Robbie Shone /Caters News Agency / Sipa. Ernesto Sabato dans la Zone . Monstres romanesques . Le texte qui suit a initialement paru dans la revue Études , dans un article dont il constituait la troisième et dernière partie. Je l’ai enrichi, depuis, de nombreuses références. «En tout cas et quoi qu'il en fût, c'était sûrement à la paix qu'il...

Publié il y a 4 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Héros et Tombes d'Ernesto Sabato

Crédits photographiques : Larry Downing (Reuters). Ernesto Sabato dans la Zone . «Moi je vous le dis, les gars, le bonheur, faut le chercher dans le cœur, et pour ça, faut que le Christ y revienne. Nous, on l'a tous oublié, on a oublié ses enseignements, et on a oublié qu'il a souffert le martyre pour nos péchés, pour notre salut. Nous sommes qu'un tas de pauvres mecs et de...

Publié il y a 6 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Extrait de ma préface à Hommes et engrenages d'Ernesto Sabato

Photographie (détail) de Juan Asensio. Ernesto Sabato dans la Zone . Voici les premières lignes de la préface ( Plaidoyer pour l'homme sans majuscule ) que j'ai écrite pour la traduction, réalisée par Thomas Bourdier qui dirige les belles éditions R&N , d'un titre d'Ernesto Sabato intitulé Hommes et engrenages , paru en 1951. De ce courageux jeune éditeur, j'ai précédemment...

Publié il y a 8 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Presque tous mes entretiens radiophoniques

Photographie (détail) de Juan Asensio. C'est à Benoît Comte, que je remercie chaleureusement, que je dois ce presque exhaustif travail de synthèse. Je ne fais dans cette note que reprendre sa propre compilation, disponible ici . Deux entretiens manquent, l'un avec Mathieu Bénézet, l'autre avec Philippe Barthelet sur les ondes de France Culture. Mon émission la plus récente figure...

Publié il y a 9 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Un été à Baden-Baden de Leonid Tsypkin

Photographie (détail) de Juan Asensio. Dostoïevski dans la Zone . Acheter Un été à Baden-Baden sur Amazon . C'est d'un seul souffle qu'il faut lire Un été à Baden-Baden de Leonid Tsypkin, longue phrase lancée aux trousses de Dostoïevski bellement préfacée par Susan Sontag chez Christian Bourgois. L'histoire de ce texte est curieuse puisqu'il a été publié dans un...

Publié il y a 16 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le Tunnel d'Ernesto Sabato (prélude à celui de William H. Gass)

Crédits photographiques : Paula Bronstein (Getty Images). Ernesto Sabato dans la Zone . «Quand je reçus sa lettre, ce fut comme si le soleil avait percé. Mais ce soleil était un soleil noir , un soleil nocturne.» Ernesto Sabato, Le Tunnel in Œuvres romanesques (Seuil, 1996). Remise en une d'un des premiers textes publiés sur ce blog, en avril 2004 je crois, et...

Publié il y a 18 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Nostromo de Joseph Conrad : per chi suona la campana, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Marcelo del Pozo (Reuters). Joseph Conrad dans la Zone . «C’est chez ces tendres brebis, ainsi dotées par leur créateur de tant de qualités, que les Espagnols, dès qu’il les ont connues, sont entrés comme des loups, des tigres et des lions très cruels affamés depuis plusieurs jours. Depuis quarante ans et aujourd’hui encore, ils ne font que les...

Publié il y a 21 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Entretien avec Pierre Mari à propos d'En pays défait

Photographie (détail) de Juan Asensio. Langages viciés . Acheter En pays défait sur Amazon . Juan Asensio Cher Pierre Mari, pour avoir quelque peu suivi, tout au long de ces dernières semaines, les aléas de ton manuscrit dont le texte qui allait devenir le premier chapitre fut publié dans la Zone, je tiens tout d’abord à te dire que je suis ravi et...

Publié il y a 26 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Joseph Conrad et Herman Melville : l’étrange innocence dans Le nègre du «Narcisse» et Billy Budd,...

Crédits photographiques : Torsten Blackwood (Getty Images). Herman Melville dans la Zone . Joseph Conrad dans la Zone . «L’imagination est la folle du logis.» Nicolas Malebranche, De la recherche de la vérité . Kafka et Poe pour amorcer le problème Avec Le Procès , pour peu qu’on le lise dans son intention la plus objective, Franz Kafka montre la...

Publié il y a 28 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant