Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : corti

Tags relatifs

Dernières notes

William Carlos Williams, « Paterson »

DR     «                                       Le manque de livres nous conduira parfois en esprit jusqu’aux bibliothèques par un chaud après-midi, si toutefois les livres peuvent...

Publié le 16/11/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Les concerts de Cimbalata Academia du 13 au 19 Août 2017

IL GIARDINO D’AMORE le programme:   GIOVANNI MARIA TRABACI                              Toccata pour Orgue ou Clavecin CLAUDIO MONTEVERDI          ...

Publié le 08/08/2017 dans ELIZABETH... par Elizabeth PARDON | Lire la suite...

Peter Gizzi, « Chansons du seuil »

Stéphane Bouquet & Peter Gizzi, lecture à Double Change, le 29 mai 2012 https://www.youtube.com/watch?v=wGBbgC4jzjI   « CLAIR DE LUNE & VIEILLES DENTELLES d’après Blakelock   Et quand je suis mort j’ai rejoint un clair de lune peint vers la fin du XIX ème . Me voici clignant des yeux dans les verts, les violets. D’abord un...

Publié le 11/07/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Caroline Sagot Duvauroux, « Un bout du pré »

DR   « L’arbre   Les livres se présentent et la mémoire y laboure à sa guise, tout s’actualise de sorte que le livre nait au moment de l’histoire où il n’était pas encore lu. Lire c’est revenir sur la terre mais on ignore où vous débarque la mémoire (cet engin) tout près d’aujourd’hui parfois dans le grand hier. Toutes les plantes ne sont pas annuelles ni...

Publié le 20/06/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Rahel Hutmacher, « Fille »

© : Mara Meier   COURSE DE VITESSE   Voici ma fille qui arrive, s’arrête devant mon portail et appelle ; j’ouvre donc le portail et lui souhaite la bienvenue. Elle vient chercher ce que j’ai accumulé. Elle vient avec des carrioles et des bateaux. Elle dit : C’est donc ici que tu t’es cachée. Cette fois j’ai mis longtemps à te trouver. Mais je ne t’ai pas...

Publié le 15/04/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Lorine Niedecker, « Louange du lieu »

DR   « J’ai marché le jour de l’an   près des arbres que mon père disparu avait plantés   régulièrement le long de la route   Chacun             parlait »   Lorine Niedecker Louange du lieu et autres poèmes Traduit de l’anglais (États Unis) par...

Publié le 01/01/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Emily Dickinson, « Y aura-t-il pour de vrai un matin »

« Je n’oserais pas quitter mon ami, Parce que — parce que s’il venait à mourir Pendant mon absence — et que — trop tard — J’atteigne le Cœur qui me désirait —   Si j’allais désappointer les yeux Qui fouillaient — fouillaient tant — du regard — Et ne pouvaient supporter de se clore Avant de m’“apercevoir” — de m’apercevoir —   Si j’allais...

Publié le 15/05/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

John Ashbery, « Le serment du Jeu de Paume »

«  Le ticket   L’expérience de t’écrire ces lettres d’amour… Clôtures inconcluantes, rien, pas même, de l’eau dans tes yeux, l’air de tout et de rien Le jardin dans la brume, peut-être, mais l’égocentrisme compense tout ça, les caroubiers en hiver, blanchis Sa main ne menant nulle part. La tête dans le jardin, des érables, une souche vue à travers un voile de...

Publié le 24/01/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant