Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : compagnies de mathieu riboulet

Tags relatifs

Dernières notes

Mathieu Riboulet, « Les Portes de Thèbes – Éclats de l’année deux mille quinze »

  Voici déjà deux ans que Mathieu Riboulet est parti vers un ailleurs pas si lointain, un ailleurs d’où il scrute encore son établi — comme dit son amie Marie-Hélène Lafon. C’est là qu’attendait cet ensemble de pages, où les morts et les vivants sont une simple communauté, c’est là qu’attendait ce qui devient son ultime livre, puisque « le désir est sur la table » et...

Publié le 18/02/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Marie-Hélène Lafon, « Abécédaire » (Compagnies de Mathieu Riboulet)

  [Extraits]   « Ardent.  — Il le fut. Il l’était. Il l’est. Il le demeure. Dans les livres. Dans les images, dans les films, sur les écrans. Dans nos vies.   Désir. — Et il habite le désir comme un pays.   Or. — Or il parlait du sanctuaire de son corps. C’est un titre. C’est le sujet.  ...

Publié le 17/02/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Mareille Macé, « Ce besoin d’installer sur terre ce que l’on a rêvé. “Compagnies de Mathieu...

  «  Encore . Voilà un mot plein de ressources ; on pourrait dire que c’est le temps lui-même, le temps de la vie même : il désigne ce qui a tenu jusqu’à maintenant, et ce qui se soulève de nouveau, ce qui aura toujours à se soulever de nouveau. “Encore”, cela veut dire que ça aura tenu jusqu’à cette heure : la vie se sera poussée en nous “comme un vaillant petit...

Publié le 20/12/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1