Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : cezanne

Tags relatifs

Dernières notes

Éphéméride du 13 novembre

1951 : Naissance officielle du Beaujolais nouveau   1745 : Naissance de Valentin Haüy       C’est lui qui fonda à Paris la première école pour aveugles, devenue depuis l' Institut national des jeunes aveugles :     •   avh.asso.fr/rubriques/association/association.php      • ...

Publié il y a 24 jours dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Éphéméride du 19 janvier

2001 : Mort de Gustave Thibon (ici au Rassemblement royaliste des Baux de Provence, où il est venu pendant plus de vingt ans)         1771 : Renvoi des Parlements     "Y a-t-il un seul souverain ? Ou la France est-elle soumise à douze aristocraties ?"  (Maupeou). Dans la nuit du 19 au 20 janvier 1771, Louis XV et Maupeou (ci...

Publié le 19/01/2021 dans LAFAUTEAROUS... par lafautearousseau royaliste | Lire la suite...

Les sensations formant le fond de mon affaire, je crois être impénétrable

Des arbres, un coin de ciel safran, des branches de pins se balancent dans l’air doré, corps suspendus flottant au dessus du vide, vert sauge de la végétation, baigneurs, baigneuses, chaque tableau fait partie de l’unité du monde, une parcelle de l’univers, détachée afin de mieux le rejoindre. Il y a toujours une relation d’amour, de fusion dans sa composition." C’est comme si chaque point...

Publié le 06/01/2021 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Le murmure doré d'une lumière de passage

"Je ne peindrai qu'un arbre qui retient dans son feuillage Le murmure doré d'une lumière de passage." Philippe Jaccottet Paul Cézanne, un peintre au travail, 1875  

Publié le 14/12/2020 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Toute impatience a disparu

Jusqu’à la fin Cézanne s’est consacré au travail. La série de portraits du jardinier Vallier est éblouissante. J’aime par dessus tout l’aspect des gens qui ont vieilli sans faire violence aux usages en se laissant aller aux lois du temps. Je hais l’effort de ces lois . L’homme assis tranquillement dans son jardin, c’est Cézanne, en paix, fondu dans la nature. A un moment on est  ...

Publié le 09/07/2020 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Si Cézanne a raison, j’ai raison, et je savais que Cézanne ne s’était pas trompé

« Remarquez que les classiques ont toujours refait le même tableau, et toujours de façon différente. À partir d’une certaine époque, Cézanne a toujours peint la même toile des Baigneuses. Bien que le maître d’Aix eût sans cesse refait le même tableau, ne prend-on pas connaissance d’un nouveau Cézanne avec la plus grande curiosité. À ce propos, je suis fort étonné que l’on puisse se...

Publié le 06/06/2020 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Le Sourire de Cézanne

Étonnante amitié entre Cézanne et Zola, nouée dans l’enfance. Zola a pressenti le génie de Cézanne, il l’a encouragé, poussé à persévérer. Puis comme s’il avait reconnu en lui sa part maudite, ses doutes, sa difficulté à créer, il ne l’a plus supporté. Il le tue symboliquement dans L’Œuvre, ce roman qui provoquera la rupture, où Cézanne découvre son portrait déformé. Après avoir lu le...

Publié le 10/05/2020 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant