Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : andré cohen aknin

Tags relatifs

Dernières notes

Quel avenir ?

Plus d'avenir Et le dos au mur Que sauverais-tu ? (1)   nous demande la poète Hélène Cadou. Le genre de question qu'on se pose à chaque grand bouleversement : guerre, épidémie, explosion atomique, krach boursier, déferlements naturels. On se la pose à propos du Gulf Stream et de la fonte des glaces.   Quelles réponses aujourd'hui ?   Les médecins nous...

Publié il y a 12 jours dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Un nouveau chapitre

Il était dix-huit heures, l'heure où j'avais prévu de me lever de ma table. J'hésitais, je n'avais rien sorti de concret, des pages entières avaient été effacées. Cela faisait des jours que ça durait. Je me disais que j'écrirais mieux le lendemain. Il faut dire qu'avec le bruit que faisaient les mômes d'à côté, j'avais du mal à me concentrer. Les voisins ont quatre enfants. Avec le...

Publié il y a 12 jours dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Marche et marche

Après la lettre N° 13 "Le rendez-vous", du nom d'un texte en prose de Guillevic, j’ai écrit dans la foulée une autre lettre sur la marche où j'évoquais les Amérindiens. Généralement, lorsque je pense à la marche, je pense à eux. Sont également apparus les Arméniens et leur exil. L’écriture de cette lettre date du 23 avril, veille de la commémoration de leur génocide. Les premiers pas...

Publié le 30/05/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

J'ouvre la porte

En ce samedi de mars, j'écoute un concerto pour violoncelle de Dvorak qui réveille ma peau endormie. La nuit a été longue. Avec ce confinement, j'ai du mal à régler le curseur. Bon, réveille-toi, me dis-je, aujourd'hui est un jour de fête. J'ouvre la porte d'entrée, par principe, même si je doute que quelqu'un me rende visite.   À ma surprise, un homme entre chez moi. Un homme avec...

Publié le 22/04/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Voyageurs du soir

À l'heure où j'écris, l'épidémie Covid 19 confine plus de trois milliards d'habitants chez eux, c'est-à-dire près de la moitié de la population mondiale. Avec le sentiment que nous pouvons tous être atteints.   L'histoire fourmille d'événements dramatiques : guerres, épidémies, génocides, mouvements climatiques, explosions atomiques. Souvenons-nous des bombes larguées sur Hiroshima...

Publié le 14/04/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

C'est la danse !

J’avais pourtant prévu de travailler, après le petit-déjeuner. À 8h55 exactement, je n'aime pas les nombres exacts. Fond de café froid sur le bureau. L'ordre du jour était préparé depuis la veille. Dans les moments de confinement, il ne faut pas se laisser aller. J'ai connu ça il y a quelques années, alors qu'on m'avait découvert une foutue maladie. Rien de tel que de se mettre au boulot. Au...

Publié le 03/04/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Je sors dans la chambre

Nous voici confinés,  alors que nous savons, vous et moi, que le mouvement nous est indispensable.  Tout bouge, les cellules, les astres, le temps, les langues…    Que faire alors ? Bouger évidemment, mais bouger à l'intérieur. Le poète André du Bouchet nous y invite :   Je sors  dans la chambre    comme si j'étais...

Publié le 02/04/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Des mots sirènes

Les mots affluent en cataracte à la radio et sur nos écrans. Nous les buvons à pleines gorgées et ils n’étanchent pas nos soifs.   Me revient une phrase de "La rage de vivre" de Milton Mezz Mezzrow et Bernard Wolfe (1).   Une phrase qui détonne, sortie de son contexte. Les auteurs ont un avis tranché sur la parole. " À quoi bon perdre son temps à discuter, bon dieu !...

Publié le 30/03/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Lueur

L'homme périt de son propre venin Mais s'élève dans la lueur qu'il esquisse   C'est ce que nous dit Andrée Chedid (1), une femme qui s'est nourrie de rencontres à travers l'Egypte, le pays de sa naissance, le Liban, puis la France. Elle a su être à l'écoute des hommes et des femmes ; elle a aimé leurs langues, s'est délectée de chaque coin de rue, de chaque bout de terre,...

Publié le 16/03/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

La poésie nous accompagne

La poésie nous accompagne “Si tout poème est une fête, il est en même temps une arme”  écrit le poète Guillevic Sommes-nous alors dans un combat ?  Oui. Un combat contre l’aveuglement énergétique et social, l’individualisme, le manque de courage et de perpectives. C’est pourquoi, le Collectif citoyen appelle à un réveil, chacun à sa mesure, pour aller à la rencontre de...

Publié le 11/03/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant