Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : andré blanchard

Tags relatifs

Dernières notes

André Blanchard (#1)

Fier de publier mon prochain roman au Dilettante, l'éditeur de André Blanchard (qui, lui, n'aurait jamais commis de roman). Je l'ai découvert peu de temps après qu'il soit décédé (grâce à un article de Beigbeder, je n'ai pas honte de le préciser). Me suis jeté sur ses Carnets de Vesoul (amis lyonnais, vous les trouverez à la Bibliothèque de La-Part-Dieu... oui, faites que ces ouvrages...

Publié le 11/04/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Le seul Jour

En un mot toute la reconnaissance : rien ! Rien que la peau mince du fruit, Le volet qui grince, non le vent, rien que le bruit. Rien des choses, de nous-mêmes, que silhouettes dans le brouillard. Ton espoir récolte moins que tu ne sèmes : pour tes craintes point de payeur. Mais l'amour ?... un songe s'il n'est pas celui du temps pour l'éternel et vie en...

Publié le 27/12/2014 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

Capitale

André Blanchard naquit en 1906 et mourut à en 1975. Son passage par Polytechnique n’altéra pas son goût pour la poésie, bien au contraire. Ingénieur, il survit désormais pour ses travaux sur les baroques du XVIe siècle (dont Chassignet) dans son Trésor de la poésie baroque et précieuse publiée par Seghers en 1969. Il laissa surtout une œuvre poétique éparse. Son premier poème fut publié...

Publié le 26/12/2014 dans SOLKO par Solko | Lire la suite...

ANDRE BLANCHARD ❘ LES ACOUPHENES

cochlée saine Dans l’un de ses livres, Henri Calet évoque les bourdonnements dans les oreilles qui surviennent après quarante ans. À la page 82 d’ Entre chien et loup ( Carnets, avril-septembre 1987 ), André Blanchard écrit ceci : « Cela fait six ans maintenant que j’ai des sifflements aigus et tonitruants dans les oreilles,...

Publié le 07/02/2007 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

ANDRE BLANCHARD

  Il ne fait pas grand-chose pour s’exposer à tous les regards sinon faire acte de présence dans une galerie d’art à Vesoul. Il refuse de se hisser au sommet de l’échelle qu’on lui tend. Nous aurions pu lire son portrait en quatrième du quotidien Libération ou découvrir chaque minute de sa vie dans les pages du Matricule des Anges . Il paraît que la télévision a...

Publié le 22/01/2007 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

Page : 1