Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : seghers

Tags relatifs

Dernières notes

Jean Mambrino, Le Veilleur aveugle

Avance, Corps de soleil et de blessures,  Le vent des nuits pour seule armure, Porteur d’une coupe de sang, Entre tes mains consumées. Tout l’espace de la guerre Profonde, les jeux du monde, Les plaines bleues de haine, la mer En flamme, fument Sous la semence du sang. Le temps ruiné  S’ouvre au dur amour Par la bouche enfin fraîche des morts,...

Publié le 28/06/2020 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Henri Deluy, « Deux poèmes de “L’infraction” »

DR   «  La plus belle eau   Le lis au lys Liliacée vous même   Mais au fond Au fond levé du sexe L’eau manque encore et toujours     Un peu d’amour    Je ne sais pas où je t’ai vue, la première fois. C’était peut-être sous une porte cochère. Le jour des cadeaux. Il pleuvait pour moi. Tu avais...

Publié le 06/04/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

”L'Oeil égaré dans les plis de l'obéissance au vent”, Victor Hugo cité et relu par André du Bouchet

Un livre pour deux géants. Magnifique titre, qui reprend une citation de Victor Hugo à peine modifiée ("les plis", pour  "tous ces plis"), fragment de "Post scriptum de ma vie".  André du Bouchet a réuni des brisures d'écrits fragmentaires de Hugo, superbe choix où tout est offert du poète, dans la densité et la profondeur. Hugo,  notre contemporain ici. Suit...

Publié le 06/12/2019 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Dominique Preschez, « L’enfant nu »

DR     « Qu’y-a-t-il de plus beau, quand on commence un chant qui se termine, que de louer un enfant perdu à la chair si brune, et son ami dont la hauteur introduit un sens dans l’homme ! Seulement des larmes… Tu ne seras plus longtemps amant. Ô mortelle lassitude, sur les chemins aimés les âmes te suivront et au plus profond de toutes nos prières, à toi d’offrir...

Publié le 28/03/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Franck Venaille, « Cinq éléments d’une réponse »

DR   « Dans tout ce que j’écris il y a la permanence d’une grande pudeur. C’est donc tout le contraire d’une attitude qui se voudrait sciemment scandaleuse. Je m’attache au contraire à sauvegarder, préserver tout ce qui, j’y reviens, provient de l’enfance. Les actions d’un enfant, d’un adolescent, ne se jugent pas en terme de “normalité”. L’écriture non plus. Et puis,...

Publié le 28/08/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Geneviève Huttin, « Seigneur… »

DR   « De l’impossible profération où longtemps il se plaint, résonnent le mots dans l’air tiède. C’est un hymne très lent et très ample, tu t’en souviens pour t’en être laissé agiter, pénétrer. Mais les nuances de ses mots, de ses gestes t’échappent. Aussi la beauté, la grandeur de ses intentions se perdent. Dans leurs terminaisons tu flottes, comme un pan libre de voile....

Publié le 22/03/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Gertrud Kolmar, « Mondes »

DR   La vieille femme   Aujourd’hui je suis malade, et demain je serai guérie. Aujourd’hui je suis pauvre, aujourd’hui seulement, et demain je serai riche. Mais un jour, je resterai toujours assise ainsi, Blottie, grelottante, dans un châle sombre, la gorge qui toussote, se racle, Je me traînerai péniblement jusqu’au poêle en faïence où je poserai mes...

Publié le 29/07/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

E. E. Cummings Erotiques - Avent littéraire #15

Les textes érotiques sont à la mode, et font le bonheur financier du monde de l’édition. Enfin, quand je dis textes érotiques, je devrais plutôt parler de touche-pipi et d’érotisme en carton dans la lignée des Cinquante Nuances de billets de banque. Il existe de superbes récits érotiques et pornographiques, mais ce n’est pas forcément ce qui se vend le plus. Mais de tout ça, on reparlera un...

Publié le 15/12/2015 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

Il nous faut regarder (Jacques Brel)

  Illustration "Sur la terrasse du Musée Château à Antibes", août 2014 Photographie Louis-Paul Fallot   Il nous faut regarder Derrière la saleté S'étalant devant nous Derrière les yeux plissés Et les visages mous Au-delà de ces mains Ouvertes ou fermées Qui se tendent en vain Ou qui sont poings levés Plus loin que les frontières Qui...

Publié le 30/08/2015 dans Le Blog de... par Louis-Paul | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant