Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : éditions de la table ronde

La Jeunesse est lente à mourir de Grégoire Dubreuil

Photographie (détail) de Juan Asensio. Mâles lectures . De Grégoire Dubreuil qui publia deux ouvrages sans beaucoup de relief sous le pseudonyme d'Hugues Montseugny, nous nous intéresserons seulement à La Jeunesse est lente à mourir . C'est le second titre édité par La Table Ronde en 1984, le premier, Au large du siècle , ne nous ayant pas laissé beaucoup plus de...

Publié il y a 13 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Gabriel Matzneff dans la Zone

Crédits photographiques : Daniel Berehulak (Getty Images). Héritiers de Boutang, réveillez-vous ! , par Gabriel Matzneff. Le mousquetaire dilettante : sur Vous avez dit métèque ? de Gabriel Matzneff , par Jean-Baptiste Fichet. Sur Les Carnets noirs . Gabriel Matzneff est-il un maître de l'érotisme ? Ab-so-lu-ment-pas! Portrait de Gabriel Matzneff en...

Publié le 24/11/2013 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L'ombre des forêts de Jean-Pierre Martinet

Photographie, extraite de la série intitulée Abandoned Cities , reproduite avec l'aimable autorisation de Jelena Glazova . À propos de L’ombre des forêts de Jean-Pierre Martinet (1987, La Table Ronde, coll. La petite vermillon, 2008). Florent Georgesco : Comment Martinet réagissait-il à l’accueil de ses livres ? Alfred Eibel : L’échec de L’Ombre des forêts , sur lequel il...

Publié le 02/02/2009 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Le mousquetaire dilettante : Vous avez dit métèque ? de Gabriel Matzneff, par Jean-Baptiste Fichet

Crédits photographiques : Diana Markosian. À propos de Gabriel Matzneff, Vous avez dit métèque ? (Éditions de la Table Ronde, 2008. Sous ce titre, Gabriel Matzneff a réuni plus d'une centaine d'articles parmi ceux qu’il a publiés dans la presse entre 1958 et 2007. Toutes les pages citées entre parenthèses, sans autre précision, renvoient à cette édition.Alors que l’insolence bien...

Publié le 18/12/2008 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Sur une île, stalker, quels livres emporteriez-vous ?, 7

Photographie de l'auteur. «The cold sweat melted from their limbs,Ne rot, ne reek did they;The look with which they look’d on me,Had never pass’d away.»Samuel Taylor Coleridge, La Ballade du Vieux Marin et autres poèmes (Gallimard, coll. Poésie, 2007), Chant IV, p. 54. Stéphane Audeguy a beau pester, rien n'y fait, La Montagne morte de la vie de Michel Bernanos (1) est bien...

Publié le 29/05/2008 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Je dis nous de Guy Dupré

Crédits photographiques : Frazer Harrison (Getty Images). «Les paroles d’un homme mort Se modifient dans les entrailles des vivants.» W. H. Auden, À la mémoire de W. B. Yeats in Poésies choisies (préface de Guy Goffette, traduction de Jean Lambert, Gallimard, coll. Poésie, 2005), p. 71. Julien Gracq mort, le plus grand prosateur de langue française demeure, sans conteste, Guy...

Publié le 14/01/2008 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Quelques chevaliers de la Table ronde

    «  La corruption de l’homme est suivie par la corruption du langage. Quand la simplicité du caractère et la souveraineté des idées sont rompues par la prédominance des désirs secondaires […], et que la duplicité et le mensonge prennent la place de la simplicité et de la vérité, le pouvoir exercé sur la nature en tant qu’interprète de la volonté est perdu jusqu’à...

Publié le 24/06/2004 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1