Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : film

Tags relatifs

Dernières notes

Irréprochable

   A priori, on est tenté de penser que l'adjectif qualifie la trouble héroïne Constance (Marina Foïs, césarisable... mais cela sera dur face à l'Isabelle Huppert de Elle ). Bien qu'au chômage, elle reste une battante, qui entretient soigneusement corps, s'habille bien et ne perd pas le contact avec son milieu professionnel. On sent qu'elle est même prête à "payer de sa...

Publié il y a 19 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Sept films à voir ou à revoir sur le Cycle arthurien

Sept films à voir ou à revoir sur le Cycle arthurien Ex: http://cerclenonconforme.hautetfort.com Issu d'un ensemble de textes médiévaux autocentrés autour de la figure du roi Arthur, le Cycle arthurien compte parmi les plus merveilleuses gestes européennes. Loin de constituer un texte unique, la légende arthurienne s'est au contraire enrichie, à partir du 9ème siècle,...

Publié il y a 21 jours dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Love and Friendship

   Le paradoxe de ce film est que, réalisé par un homme (Whit Stillman, inconnu au bataillon), il met en valeur les femmes, qu'elles soient vertueuses ou diablement cachottières. En fait, cette adaptation d'un roman de Jane Austen montre que, quel que soit son tempérament, pour s'en sortir, une femme doit être un peu dissimulatrice et manipulatrice.    Au sommet de la...

Publié il y a 22 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Sur quel pied danser

   C'est une comédie musicale, sur fond de crise économique et d'inégalité des sexes. Quand on a dit ça, on a tout dit et on n'a rien dit. L'ambiance générale évolue quelque part entre celle de Discount et celle de Jeanne et le garçon formidable (avec Virginie Ledoyen).    L'intrigue semble être inspirée des di fficultés rencontrées par l'entreprise Charles...

Publié il y a 23 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Diamant noir

   J'avais raté ce polar français à sa sortie. (Le mois dernier, quand il a été programmé à Rodez, il n'est resté qu'une semaine à l'affiche, si ma mémoire est bonne.) J'ai eu récemment l'occasion de le voir au cours d'un déplacement.    Le titre est évidemment à double sens. Au premier degré, il évoque une pierre précieuse , extrêmement rare, mais qu'on ne voit pas...

Publié il y a 24 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Le Secret des banquises

   Décidément, le cinéma français ne cesse de surprendre, en 2016 comme en 2015. Nous voici face à une comédie romantique totalement décalée. Le noeud de l'histoire est la passion qu'éprouve une jeune laborantine (Charlotte Le Bon, excellente) pour un brillant et séduisant chercheur (Guillaume Canet, très bien), obsédé par son travail.    La première partie de...

Publié il y a 25 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Critique de ON CONNAÎT LA CHANSON d'Alain Resnais ce 5 juillet 2016 à 20H45 sur Ciné + Club

Toute la malice du cinéaste apparaît déjà dans le titre de ce film de 1997, dans son double sens, propre et figuré, puisqu’il fait à la fois référence aux chansons en playback interprétées dans le film mais parce qu’il sous-entend à quel point les apparences peuvent être trompeuses et donc que nous ne connaissons jamais vraiment la chanson… Suite à un malentendu, Camille (Agnès Jaoui),...

Publié il y a 25 jours dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Belladonna

   Cette animation japonaise des années 1970 ressort dans les salles... et elle est interdite aux moins de 12 ans. Ce n'est pas en raison de l'hyper-violence de certaines scènes (même si le personnage principal subit un viol, représenté de manière psychédélique), mais plutôt à cause des corps nus et des phallus gigantesques qui surgissent au détour d'un plan.    Cette...

Publié il y a 25 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

La soumission volontaire des Français à la langue anglaise

        Comme l'a expliqué Albert Memmi dans son Portrait du colonisé , l'une des marques du colonisé, c'est de survaloriser la culture du colonisateur, de vouloir l'imiter en toutes choses, de mépriser sa propre culture. C'est très exactement la situation des Français face aux États-Unis depuis 1944 : tout ce qui vient d'Amérique du nord leur paraît supérieur à ce qui...

Publié il y a 26 jours dans Dernière gerbe par Le déclinologue | Lire la suite...

The Witch

   La critique s'est emballée pour ce premier film d'un jeune réalisateur américain qui se lance dans l'épouvante. Un public plutôt amateur de "gore" s'est précipité pour le voir... et a été déçu... parce qu'avant d'être un film de genre, c'est de l'art et essai.    C'est d'abord la reconstitution (soignée) de la vie des émigrés européens du début du XVIIe siècle, dans...

Publié il y a 26 jours dans La senteur... par HenriGolant | Lire la suite...

Page : Précédent 1 2 3 4 5 6 7 Suivant