Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : corti

Tags relatifs

Dernières notes

Rahel Hutmacher, « Fille »

© : Mara Meier   COURSE DE VITESSE   Voici ma fille qui arrive, s’arrête devant mon portail et appelle ; j’ouvre donc le portail et lui souhaite la bienvenue. Elle vient chercher ce que j’ai accumulé. Elle vient avec des carrioles et des bateaux. Elle dit : C’est donc ici que tu t’es cachée. Cette fois j’ai mis longtemps à te trouver. Mais je ne t’ai pas...

Publié il y a 14 jours dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Lorine Niedecker, « Louange du lieu »

DR   « J’ai marché le jour de l’an   près des arbres que mon père disparu avait plantés   régulièrement le long de la route   Chacun             parlait »   Lorine Niedecker Louange du lieu et autres poèmes Traduit de l’anglais (États Unis) par...

Publié le 01/01/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Emily Dickinson, « Y aura-t-il pour de vrai un matin »

« Je n’oserais pas quitter mon ami, Parce que — parce que s’il venait à mourir Pendant mon absence — et que — trop tard — J’atteigne le Cœur qui me désirait —   Si j’allais désappointer les yeux Qui fouillaient — fouillaient tant — du regard — Et ne pouvaient supporter de se clore Avant de m’“apercevoir” — de m’apercevoir —   Si j’allais...

Publié le 15/05/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

John Ashbery, « Le serment du Jeu de Paume »

«  Le ticket   L’expérience de t’écrire ces lettres d’amour… Clôtures inconcluantes, rien, pas même, de l’eau dans tes yeux, l’air de tout et de rien Le jardin dans la brume, peut-être, mais l’égocentrisme compense tout ça, les caroubiers en hiver, blanchis Sa main ne menant nulle part. La tête dans le jardin, des érables, une souche vue à travers un voile de...

Publié le 24/01/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Maël Guesdon, « Voire »

  « Entendre la chose se casse — après tout. Tu sais comment trouver. Sortons. Il n’y a pas de refuge, de souvenirs connus. Sortons de tes bras — le sol. Jamais ne recommence. La danse se fi ge d’effroi où débute la danse. Juste du temps. Ferme les yeux sur ce qui s’échappe, cela ressemble à toi enfant.     Il rentre, devine son ombre. C’est un...

Publié le 22/02/2015 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Caroline Sagot Duvauroux, « Le livre d’El — d’où »

« Chaque phrase retombe pour que retentisse le récit. Mais dans chaque phrase il y a beaucoup de phrases suspendues chevauchées coupées qui cherchent au large à fuir l’énoncé.   Palpite encore au dépôt, le sanglot.   Les mots du poème cherchent dans l’affinité avec la chose dont ils se séparent, le retour, la conversion dans la propulsion. Que la chose les expulse,...

Publié le 26/06/2013 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Lorine Niedecker, « Louange du lieu »

Nuit d’automne   « Zézaiements et zizanie de feuilles sèches “Dis-moi tout de la rainette des bois” Ami   dont le petit garçon marche maintenant “Nuit sans étoile” remémore les étoiles ces scintillantes causeries * Ciel favorable   pour filer en ville dans la foule mon chez-moi   et Bashô dans...

Publié le 15/03/2013 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant