Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : tristan und isolde

Tags relatifs

Dernières notes

L’Amante-Fugue

A Agnieszka   Ô Dame-Flamme Tzigane Mémoire Vive en Ritournelle Délivrance en Évidence Je Vous Chante dans les Soirées De mes Solitudes Extrêmes Pour Mieux Vous Retrouver   Je Vous Adore Immolé d’Une Passion Qui ne peut être Au fond de mon Cœur Éteinte   Enivré de Votre Âme Mon Nœud d'Amour...

Publié le 01/06/2017 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

”Le Lac aux Sentiments”

    A Élie   Madame La Nuit des Temps M’est Témoin Que Tel Bragin Dieu de la Poésie Déchu Je Recherchais en Vain Jusqu’Alors L’Oeuvre Terrestre Parfaite Qui Ferait Rebattre mon Cœur Ressusciterait ma Plume   Désormais Je peux Vous Assurer que... Dans Tout le...

Publié le 30/05/2017 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Tristan und Isolde: longueurs indécentes

Tristan und Isolde , de Richard Wagner , production du Metropolitan projetée au cinéma Jonquière : sauf quelques bons passages de l’orchestre, dirigé, comme toujours, avec amour par James Levine , rien ne m’accroche. En écoutant les belles voix de  Deborah Voigt et de Robert Dean Smith (photos sur cette page) chanter leurs airs monotones, répétitifs, sans mélodie et sans charme,...

Publié le 12/04/2008 dans Metropolitan... par Denise | Lire la suite...

Page : 1