Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : sandrine kiberlain

Tags relatifs

Dernières notes

ÊTRE PARENTS

WE THE ANIMALS de Jeremiah Zagar **(*) Avec Raul Castillo, Sheila Vand, Evan Rosado Synopsis : Jonah est le cadet d’une fratrie de trois jeunes garçons impétueux et épris de liberté. De milieu modeste, ils vivent à l’écart de la ville avec leurs parents qui s'aiment d’un amour passionnel, violent et imprévisible. Souvent livrés à eux-mêmes, les deux frères de Jonah...

Publié le 21/03/2019 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

PUPILLE

de Jeanne Herry ***                     Avec Sandrine Kiberlain, Elodie Bouchez, Miou Miou,Gilles Lellouche, Olivia Côte Synopsis : Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de...

Publié le 05/12/2018 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

Compte rendu détaillé du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018

( Retrouvez ce même article sur Inthemoodfordeauville.com et Inthemoodforfilmfestivals.com .) Un festival est un film en soi. Un condensé d’émotions. Avec un début plein d’espoir et d’illusions. Un dénouement avec une sensation d’euphorie, quelques désillusions parfois aussi car un festival exacerbe les sentiments, plus ou moins nobles. Entre les deux, des rebondissements, des...

Publié le 25/09/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville : le prestigieux programme en détails (compte...

  Hier, au CID (Centre International de Deauville) avait lieu la conférence de presse du 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville . C’est dans la salle James Bond que ce suspense haletant a pris fin avec l’annonce du programme des réjouissances qui portent décidément bien leur nom, tout particulièrement cette année comme vous allez le découvrir en détails...

Publié le 25/08/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

FLEUVE NOIR

d'Eric Zonka * Avec Vincent Cassel, Romain Duris, Sandrine Kiberlain, Elodie Bouchez, Charles Berling, Hafzia Herzi Synopsis : Au sein de la famille Arnault, Dany, le fils aîné, disparaît. François Visconti, commandant de police usé par son métier, est mis sur l’affaire. L’homme part à la recherche de l’adolescent alors qu’il rechigne à s’occuper de son propre fils, Denis,...

Publié le 26/07/2018 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

Les membres du jury du 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville présidé par Sandrine...

De cette édition 2018 du Festival du Cinéma Américain, nous connaissions d'ores et déjà : - la sublime affiche avec toujours les codes habituels que sont les couleurs de la bannière étoilée ( pont ici au sens figuré et au sens propre entre la Normandie et les Etats-Unis), l'évocation des planches, le voyage immobile auquel invite le festival, et une belle sensation d'ailleurs, de légèreté,...

Publié le 22/07/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Le jury du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018

De cette édition 2018 du Festival du Cinéma Américain, nous connaissions d'ores et déjà : - la sublime affiche avec toujours les codes habituels que sont les couleurs de la bannière étoilée ( pont ici au sens figuré et au sens propre entre la Normandie et les Etats-Unis), l'évocation des planches, le voyage immobile auquel invite le festival, et une belle sensation d'ailleurs, de légèreté,...

Publié le 22/07/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018 : Sandrine Kiberlain, présidente du jury

En même temps que nous découvrons la sublime affiche du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018 (avec toujours les codes habituels que sont les couleurs de la bannière étoilée, pont ici au sens figuré et au sens propre entre la Normandie et les Etats-Unis, l'évocation des planches, le voyage immobile auquel invite le festival, et une belle sensation d'ailleurs, de légèreté, de...

Publié le 31/05/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Sandrine Kiberlain : présidente du jury du 44ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

  En même temps que nous découvrons la sublime affiche du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018 (avec toujours les codes habituels que sont les couleurs de la bannière étoilée, pont ici au sens figuré et au sens propre entre la Normandie et les Etats-Unis, l'évocation des planches, le voyage immobile auquel invite le festival, et une belle sensation d'ailleurs, de légèreté,...

Publié le 31/05/2018 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

LA BELLE ET LA BELLE

de Sophie Fillières * Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans : tout les unit, il s'avère qu'elles ne forment qu'une seule et même personne, à deux âges différents de leur vie… J'ai retardé le moment de vous parler de ce film. Je préférais laisser Hostiles en "vitrine". J'ai même hésité à vous en parler parce que plus le temps passe plus je me dis que...

Publié le 20/03/2018 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant

Tags les plus populaires