Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : obsidiane

Tags relatifs

Dernières notes

Franck Venaille, « Ô voici des ruines »

DR   « ô voici des ruines combien pénibles à franchir l’amoncellement de pierres voici qu’il forme rivière à traverser et le lit de l’eau craque et murmure       mais qu’il fait tendre également dans la douceur des peaux, l’odeur prégnante du foin qui fut hier ramassé par un essaim d’enfants parlant langue immature  ...

Publié le 13/06/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Georg Trakl, « Au bord du marais », 3 traductions

  «  Au bord du marais Promeneur dans le vent noir ; les roseaux secs chuchotent doucement Dans le calme du marécage. Au ciel gris Passe un vol d’oiseaux sauvages ; Diagonale sur les eaux sombres.   Tumulte. Au fond d’une cabane délabrée, La pourriture aux ailes noires prend son envol ; Des bouleaux rabougris gémissent dans le vent....

Publié le 14/11/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Franck Venaille, « Visage du condottiere »

DR   « D’une douleur prégnante je cherche la raison quand cesserai-je de porter à mon cou cette pancarte où s’étale le mot : “c.o.u.p.a.b.l.e” ? Pourrais-je enfin vivre et penser, agir, aimer et caresser la chair de l’autre sans me croire installé sur le bûcher de souffrir ? D’une blessure ancienne suinte le pus. Quelque chose se tord et...

Publié le 19/11/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Franck Venaille, « Le Descente de l’Escaut »

DR   « Mais je vous écrirai encore : j’ai tant de choses à vous dire ! J’aime ces petits magasins qui regardent le fleuve. Il s’y vend de la dentelle, des abat-jour, d’anciennes cartes postales humides d’avoir trop approché les âmes des enfants morts enfermées dans des coffrets d’argent. Désormais — mais vous le savez — ce n’est plus ma langue. J’éructe des mots...

Publié le 31/08/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Après OBSIDIANE, LE MACHE LAURIER voici SECOUSSE...

Avec les éditions Obsidiane, François Boddaert  propose sur le site internet de l'éditeur, SECOUSSE , une nouvelle revue de littérature, numérique cette fois,  époque oblige! Cette revue numèrique est téléchargeable au format pdf. Poésie, proses, essais, notes de lectures, cartes blanches... sont au sommaire de ce numéro de Juin 2010 avec notamment les voix de: Pascal...

Publié le 26/09/2010 dans Incertain... par Incertain Regard | Lire la suite...

Grande liberté de l'air au-dessus du fleuve

de Jean-Marie Perret Éditions Obsidiane             Collection  Le legs prosodique , Sonates 1 ISBN : 2.911914.55.4    11 €   4e trimestre 2002   _______________________________________________________________________________________________________   Ce...

Publié le 14/11/2008 dans Incertain... par Incertain Regard | Lire la suite...

Page : 1