Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : misères

Tags relatifs

Dernières notes

Méditation - « Fais-toi capacité, je me ferai torrent » Jésus à Ste Catherine de Sienne (1347-1380)

« Quand tu es tourné vers Dieu, ne fais surtout aucun retour sur toi-même. Ne te demande pas où tu en es avec Dieu. La tristesse de ne pas être parfait et de se découvrir pécheur est encore un sentiment humain, trop humain. Il faut élever ton regard plus haut, beaucoup plus haut. Il y a Dieu, l'immensité de Dieu et son inaltérable splendeur. Le cœur pur est celui qui ne cesse d'adorer le...

Publié le 18/07/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation - de l'amour-propre à l'amour de Dieu

« Ah ! ce besoin de se regarder, de s'examiner, de s'éplucher, de se tâter le pouls, sous prétexte de se bien connaître !... Quelle funeste illusion ! Que d'âmes tombent dans ce piège tendu par l'amour-propre !... Certes, il faut s'examiner pour les fautes réelles et palpables, afin de les déplorer et d'en empêcher le retour, en prenant des résolutions pratiques... Mais, s'il s'agit des mille...

Publié le 12/07/2017 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation : nos misères...

« Ne vous découragez pas des misères que vous voyez en vous. Quand Dieu nous les montre, c'est déjà le signe qu'il veut nous en guérir. » Charles Journet (1891-1975), Comme une flèche de feu (Lettres choisies par Marie-Agnès Cabanne), Le Centurion, Paris, 1981. Gravure de Rembrandt (eau-forte et burin)

Publié le 06/07/2013 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

La fabrique des pauvres...

Publié le 27/04/2013 dans Les songes... par Kraly | Lire la suite...

Rambarde végétale

Dans la série de mes expériences, en voici une nouvelle qui n'est pas ratée et s'adapte progressivement à notre environnement.  Après l'emménagement de la pergola , on s'en doute, c'était pas fini. Centrer ou pas le petit meuble en bois qui supporte lantana et bruyères au-dessus, petits pots de lierre et contenant de récupération de l'eau par-dessous.  Protéger et mettre...

Publié le 09/12/2011 dans Vrilles &... par Muriel Duf | Lire la suite...

Page : 1