Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : les origines du totalitarisme

Tags relatifs

Dernières notes

OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE ?

GÜNTHER ANDERS : L’OBSOLESCENCE DE L’HOMME (Tome II, éditions Fario, 2011). Introduction : les trois révolutions industrielles (1979) Collage de citations, épisode II. (Voir présentation hier.)   Aujourd’hui, les pays technocratiques ne sont plus unis par une même foi [judéo-chrétienne] . Au contraire, c’est l’athéisme (à vrai dire rarement exprimé mais pourtant...

Publié le 29/03/2017 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

LE VINGTIÈME SIÈCLE ET LES ARTS

ESSAI DE RECONSTITUTION D’UN ITINÉRAIRE PERSONNEL (récapitulation songeuse et un peu raisonnée) 3/9 De l'importance de la lecture. Ce qui est sûr, c’est que l’art contemporain, la musique contemporaine, la poésie contemporaine (en ai-je bouffé, des manuscrits indigestes, futiles, vaporeux ou dérisoires, au comité de lecture où je siégeais !), tout cela est tombé de...

Publié le 08/12/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

L'HOMME OBSOLÈTE

GÜNTHER ANDERS : L’OBSOLESCENCE DE L’HOMME 4   Sur la bombe et les causes de notre aveuglement face à l’Apocalypse   La remarque la plus étonnante – la plus amusante si l’on veut – qu’on trouve dans ce dernier essai composant L’Obsolescence de l’homme , se trouve p. 283. C’est le titre du §8 : «  L’assassin n’est pas seul coupable ; celui qui est...

Publié le 24/09/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

L'HOMME OBSOLÈTE

GÜNTHER ANDERS : L’OBSOLESCENCE DE L’HOMME 3   Le Monde comme fantôme et comme matrice   Le monde qu’analyse cet essai est celui de la médiatisation triomphante de tout. Günther Anders parle seulement de la radio et de la télévision, mais je suis sûr qu’il ne verrait aucun obstacle à étendre ses analyses aux médias qu’une frénésie d’innovation technique a inventés...

Publié le 23/09/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

L’HOMME OBSOLÈTE

Un 22 septembre, au diable vous partîtes, Et depuis, chaque année, à la date susdite, Je mouillais mon mouchoir en souvenir de vous. Mais nous y revoilà, et je reste de pierre, Pas une seule larme à me mettre aux paupières. Le 22 septembre, aujourd’hui, je m’en fous. **************************************************** GÜNTHER ANDERS :...

Publié le 22/09/2015 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

HANNAH ARENDT ET MONSIEUR BERNARD

HANNAH ARENDT est une philosophe magnifique. Et magnifique à tout point de vue. Regardez donc la photo que Gallimard a choisie pour orner le dos de son volume « Quarto »  : je craque, j'attends qu'on me la présente. Elle est belle. Une jeune femme superbe, au regard ardent, au visage ovale de madone.     On comprend que MARTIN HEIDEGGER ait succombé,...

Publié le 28/11/2011 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Page : 1